Épargner sur un Livret A ou contrat d’assurance-vie ?

Epargne : toutes les infos

Selon les périodes et la situation de chacun, l’un ou l’autre peut être avantageux.

Toutefois, ce n’est pas le même système d’épargne.

Le livret A est un plan d’épargne libre avec un plafonnement à 22950 euros et un taux de rémunération sûr, mais limité. De plus, l’épargnant dispose de son capital, sans contrainte et ni pénalité. 

Le livret A est sans frais et permet une exonération fiscale annuelle des gains.

Contrairement au livret A, le contrat d’assurance-vie contraint à épargner sur une durée de plus de 8 ans. Même si, des rachats sont possibles, avec généralement des frais. 

Néanmoins, le contrat d’assurance-vie multisupport peut permettre des gains supérieurs sur des longues durées d’épargne et si le gestionnaire est performant.

Il faut donc bien choisir la société de gestion et le plan de performance.

N’oubliez pas, gare aux frais !

En effet, il peut exister d’onéreux droits d’entrée, des frais de gestion, d’allocation, de rachat.

Le contrat d’assurance-vie est avantageux pour ceux qui n’ont pas besoin, à court et moyen terme, de capitaux. Alors, cela deviendra avantageux à condition de souscrire à un contrat performant à long terme.

Le contrat d’assurance-vie est, souvent, utilisé pour un complément de retraite ou pour préparer une succession à travers la clause nommant les bénéficiaires en cas de décès.

Association Ancre Vie

Assurance vie,  Banque : Placement,  Bourse : toutes les infos,  Epargne : toutes les infos

Ancre est l’acronyme de Association Nationale pour la Couverture des Risques, la Retraite et l’Épargne.

C’est une structure associative de loi 1901, à but non lucratif, régie par le Code des assurances, dont l’objet est essentiellement la défense des intérêts de ses adhérents dans le domaine de l’épargne, de l’assurance-vie, de l’épargne-retraite et de la prévoyance.

Elle a été fondée en 1983 et compte près de 400.000 adhérents.

L’association Ancre souscrit des contrats d’assurance-vie de groupe à adhésion individuelle auprès d’assureurs dont elle est chargée de la protection et de la représentation des intérêts des adhérents selon une présentation de leur site Web.

Le principal partenaire de l’entité est la compagnie Allianz.

L’adhésion à l’association passe par la souscription d’un contrat d’épargne auprès de l’assureur suivant les termes d’une convention signée entre ces deux personnes morales.

Concrètement, les adhérents ont accès un ensemble de services :

  • une information sur l’évolution des contrats – négociation des termes, etc. ;
  • une protection juridique en cas de litige fiscal, social ou successoral ;
  • un service téléphonique répondant aux questions des adhérents ;
  • une représentation auprès des pouvoirs publics à travers la fédération FAIDER afin de promouvoir les intérêts des adhérents ;
  • une information, des conseils sur l’épargne et des simulateurs gratuits de contrats PERP, retraite et Madelin sur leur interface digitale – incluant un accès à un espace client complet ;
  • une organisation de conférences en France entière dans lesquelles des experts financiers et juridiques évoquent les thèmes de l’épargne.

Se présentant en tiers de confiance – elle se positionne entre l’assuré et l’assureur – l’association gère près de 12,5 milliards d’euros d’encours en épargne et retraite et 15 milliards d’euros en prévoyance.

Dans le cadre de la participation à la vie et l’organisation de l’association, chaque adhérent dispose d’un droit de vote – 1 vote par adhérent – à l’Assemblée Générale.

La structure est composée d’un Conseil d’Administration et d’un Bureau dont les membres sont élus parmi les adhérents.

Contacts de ANCRE

Numéro de téléphone des adhérents : 0.800.00.95.83 (gratuit) ;

Numéro de téléphone des non adhérents : 01.42.80.25.32 (prix d’un appel local) ;

Adresse postale : 48, rue de Provence 75009 Paris.

Allianz Multi Epargne Vie

Assurance vie,  Banque : Placement,  Epargne : toutes les infos

Allianz Multi Épargne Vie est un contrat d’assurance-vie multi-supports produit par l’assureur Allianz Vie et distribué par la maison-mère Allianz.

Il constitue un outil d’épargne à même d’atteindre plusieurs finalités :

  1. constituer un capital dans la durée et le fructifier ;
  2. former un capital dans la durée pour la réalisation d’un projet (retraite, achat, etc.) ;
  3. transmettre un capital à des bénéficiaires en cas de vie ou de décès ;
  4. diversifier un patrimoine plus conséquent ;
  5. bénéficier de la fiscalité attractive de l’assurance-vie.

La durée contractuelle est de 8 ans – c’est la période recommandée minimale pour optimiser les avantages de l’investissement.

Le souscripteur verse un capital de départ puis éventuellement des versements périodiques ou libres.

Dans tous les cas, l’épargnant peut récupérer son capital par des rachats partiels, totaux ou des avances – impliquant une perte éventuelle des avantages fiscaux de l’assurance-vie si l’acte est réalisé avant le terme de 8 ans (hormis pour l’avance).

Répartition et diversification des supports

Par la suite, les sommes d’argent sont investies sur des supports d’investissement diversifiés, se décomposant en trois grandes familles :

  • le fonds en euros Allianz Fonds Euros dont le capital et le rendement sont garantis par l’assureur ;
  • les unités de compte dont le capital et le rendement ne sont pas garantis – des actions, obligations, etc. sur diverses zones géographiques (plus de 50 supports sont proposés) ;
  • les supports thématiques spécifiques et variées (immobilier, etc. par le biais d’organismes de placement collectif) dont le capital et le rendement ne sont pas garantis.

La première composante en fonds en euros sert à assurer une part du capital en rendement annuel régulier.

Quant aux deux dernières composantes, elles servent à dynamiser l’investissement et le rendement du portefeuille global.

Personnalisation de la stratégie d’investissement

Il va sans dire que le produit implique une acceptation d’un risque de perte en capital sachant que les sommes sont investies, en partie, sur des marchés financiers incertains.

Le conseiller en gestion de patrimoine de l’assureur proposera une répartition des capitaux entre les trois composantes suivant votre sensibilité aux risques, vos projets, l‘horizon d’investissement, etc.

Gestion profilée ou autonome

Il est possible de gérer seul les investissements ou de le confier aux experts de la compagnie via l’option gestion profilée ; cette dernière éventualité permet de se libérer de la charge récurrente de gestion et des tracas associés.

L’adaptation du dispositif d’investissement au profil de l’épargnant reste essentiel pour bénéficier à plein du potentiel du contrat ; dans ce cadre, 7 profils seront proposés, lors d’un bilan patrimonial gratuit, notamment si l’option gestion profilée est validée.

Pour simplifier la gestion du contrat Allianz Multi Épargne Vie, le souscripteur dispose d’un espace digital complet lui permettant de verser des capitaux, d’en récupérer, d’arbitrer les investissements, etc.

Par ailleurs, la souscription entraîne une adhésion automatique à l’association ANCRE dont l’objet est la défense des intérêts des épargnants ; elle informe sur les évolutions du contrat et sur les démarches fiscales, légales, sociales ou successorales, incluant une protection juridique.

Fin du contrat : plusieurs scénarios au choix

À l’issue du contrat de 8 ans, plusieurs issues sont envisageables :

  • versement du capital constitué au souscripteur ;
  • versement d’une rente viagère au souscripteur – à discuter et vérifier avec l’assureur Allianz ;
  • versement combiné d’un capital et d’une rente ;
  • renouvellement automatique du contrat de 1 an – pour une épargne supérieure à 5.000 euros – ou contraction d’un nouveau.

Les assurances de base et complémentaires

En cas de décès du souscripteur, le capital constitué nets de frais, de rachats et d’avances seront attribués aux bénéficiaires désignés sur le contrat.

Si le souscripteur souhaite protéger financièrement ses proches, il peut souscrire à des garanties complémentaires couvrant les trois risques suivants :

  1. le risque de décès consécutif à un accident avec un versement d’un capital complémentaire ;
  2. le risque d’invalidité partielle ou permanente consécutif à un accident avec la perception d’un capital complémentaire ;
  3. le risque de dépendance consécutif à une perte partielle ou totale d’autonomie avec la perception d’un capital complémentaire.

Les termes, exclusions et montants des garanties complémentaires dépendent de l’épargne, de l’âge de l’assuré et des conditions de l’accident ; en moyenne, le complément peut aller jusqu’à la moitié de la valeur de rachat dans la limite de 1.000.000 euros selon une note publiée.

Cela se négocie de gré à gré avec l’assureur Allianz suivant la situation personnelle précise.

Taux de rémunération annuel de Allianz Fonds Euros

Les capitaux placés sur Allianz Fonds Euros sont garantis en rendement et capital dont voici les performances passées :

  • 2018 : de 1,55 % (moyenne) à 2,40 % (maximum) en nets de frais et brute de fiscalité selon un article de Cbanque.com  ;
  • 2017 : de 1,61 % (moyenne)  à 2,48 % (maximum) en nets de frais et brute de fiscalité ;
  • 2016 : de 1,87 % (moyenne) à 2,58 % (maximum) en nets de frais et brute de fiscalité si l’on se fie à une publication de Mingzi.fr.

Bien évidemment, les rendements passés ne préjugent pas de ceux à venir.

Pour les assurés souhaitant réduire le risque de perte en capital au mieux, il suffit d’allouer le capital en fonds en euros, au maximum sachant, toutefois, que la dynamisation du rendement s’opère par l’allocation risquée en unités de compte.

Frais de Allianz Multi Épargne Vie

Les frais sont composés de :

  • frais sur versements ou d’entrée : de 0,58 % à 1,27 % des sommes versées ;
  • frais de gestion : de 0,83 % à 3,94 % du capital par an ;
  • frais de transactions ou d’arbitrages : jusqu’à 0,92 % des sommes arbitrées dans la limite de 500 euros par arbitrage.

La fourchette tarifaire suppose que la négociation avec l’assureur est possible suivant les montants épargnés, la répartition des capitaux entre fonds en euros et unités de compte, etc.

Contacts de Allianz Vie

Numéros de téléphone : l’agence Allianz la plus proche ou au 0 978.978.130 ;

Adresses postales : l’agence la plus proche ou Allianz Vie 1, Cours Michelet – CS 30051 – 92076 Paris La Défense Cédex.

Banque CIC : compte à terme évolutif

Epargne : toutes les infos

Que propose la banque CIC pour la rémunération de l’épargne ?

La Banque CIC distribue, entre autres, des contrats d’assurance-vie, des livrets d’épargne, des placements boursiers et des comptes à terme.

Quel est le principe du compte à terme par rapport à un livret A par exemple ?

Contrairement au livret A, le compte à terme évolutif du CIC n’a pas de limite de dépôt. En effet, le livret A est limité à 22.950 euros. Ce qui fait que la rémunération du capital est limitée.

D’autre part, le compte à terme ne s’utilise ni pour verser régulièrement son salaire, ni pour dépenser ses épargnes.

Le titulaire verse un capital en une seule fois, et il est rémunéré à la fin de l’année. De plus, le taux de rémunération et le capital sont garantis à 100 %.

Pour les clients ayant une forte épargne, le taux de rendement se négocie de gré à gré.

En effet, le taux d’un livret classique ne s’adapte pas en fonction de l’appréciation qualitative des épargnes de la clientèle.
Quelles sont les spécificités du produit évolutif de la banque CIC ?
L’épargnant peut non seulement capitaliser chaque année la rémunération du capital, mais aussi dépenser le rendement annuel.

La fidélité du CAT évolutif se récompense. En outre, la banque CIC propose un taux de rendement bonifié annuellement durant 5 ans comme suit :

  1. 0.50 % pour la première annuité ;
  2. 0.60 % pour la seconde année ;
  3. 0.70 % pour la troisième année ;
  4. 1.10 % pour la quatrième année ;
  5. 1.35 % pour la cinquième année.

La banque CIC indique un résultat de 0.85 % en moyenne en taux de rendement brut actuariel.

Toutefois, il faudra déduire la fiscalité de la rémunération du capital pour obtenir le taux de rendement net. La banque CIC se chargera des paiements fiscaux et du calcul du net.

Peut-on retirer une partie de l’épargne en cas de besoin ?

Assez rare parmi les offres bancaires, le banque CIC permet les retraits partiels 30 jours après chaque date d’anniversaire du contrat évolutif.

L’épargnant bénéficie, tout de même, du taux de rendement brut sur le capital retiré au prorata de la durée.

Le capital ne subit aucune pénalité.

Résultats du simulateur en ligne de la banque CIC

Un placement de 100.000 euros rapporte 3567 en net à l’issue de 5 années de placement.

Un placement de 50.000 rapporte 1784 euros en net à l’issue du contrat de 5 ans.

Un placement de 10.000 euros attribue un gain de 460 euros pour cinq années.

Qui contacter pour ce produit ?

Toutes les agences CIC peuvent vous renseigner et distribuer cette offre : https://www.cic.fr/fr/banques/particuliers/SearchList.aspx

Téléphone : 0.800.00.60.60 (gratuit).

Website : https://www.cic.fr/fr/banques/particuliers/compte-evolutif-CIC/

Tremplin Mutex Plus : assurance-vie

Assurance vie,  Banque : Placement,  Epargne : toutes les infos

Tremplin Mutex Plus est un contrat d’assurance-vie monosupport conçu par l’assureur mutualiste Mutex et distribué par un réseau de mutuelles partenaires et actionnaires ; les groupes VYV, AÉSIO, Matmut et Chorum.

L’objet du service est la constitution d’une épargne progressive à destination d’un enfant, dans le cadre des avantages fiscaux de l’assurance-vie et des donations.

En d’autres termes, le souscripteur sera le mineur et donataire ; le plus souvent, le parent ou le grand-parent sera le donateur.

Il s’agit d’un produit d’épargne sécurisé, dont le capital et le rendement sont garantis par la compagnie ; à tout moment, le capital versé nets de frais, de rachats et d’avances est disponible si l’on se réfère au document d’informations clés.

En effet, le versement initial et les versements programmés sont investis sur des supports en fonds en euros dont la principale caractéristique réside dans la sûreté.

Le temps long : indispensable amortisseur du coût 

La durée minimale de Tremplin Mutex Plus est de 8 ans ; le temps permet d’amortir les frais, d’optimiser la combinaison des intérêts annuels, de maximiser les avantages fiscaux de l’assurance-vie et de solidifier l’épargne constituée.

Sachant que les frais d’entrée s’élèvent au maximum à 4,5 % des versements, la période longue semble indispensable pour réduire l’incidence des coûts et hausser la probabilité de gains en termes de rendement.

Dès 150 euros de versement initial, il est possible d’ouvrir un contrat selon une note de Mon-epargne.com.

Les versements ponctuels sont à partir de 75 euros.

Quant aux versements programmés, ils doivent être supérieurs à 30 euros par mois.

Le donateur choisit l’âge d’accès à l’épargne

Le mineur pourra avoir accès à l’épargne à partir de l’âge déterminé par les donateurs – de 18 à 25 ans.

Ainsi, tout retrait est soumis à accord du donateur jusqu’à l’âge de déblocage fixé.

Dans ce cadre, si la somme donnée est importante, une déclaration de don manuel est nécessaire auprès de l’administration fiscale permettant de bénéficier des abattements et exonérations adossés.

À la fin du contrat, plusieurs éventualités s’imposent :

  • le versement du capital constitué à l’enfant ;
  • le versement d’une rente viagère à l’enfant ;
  • le renouvellement du contrat ou la souscription à un nouveau.

En cas de décès du souscripteur, le versement du capital constitué ou une rente est attribué aux bénéficiaires désignés ou aux ayants droit.

Frais de Mutex Tremplin Plus 

Les frais sont négociables de gré à gré en fonction des montants investis et de l’horizon d’investissement.

Voici le principal :

  • les frais d’entrée ou sur les versements : au maximum 4,5 % des montants ;
  • les frais de gestion annuels : 0,52 % du capital ;
  • les frais de sortie ou de rachat : 0 euro ;
  • les frais de transactions ou d’arbitrages : 0,03 % des sommes arbitrées.

Taux de rendement des années précédentes

À titre comparatif et indicatif, l’assureur publie les résultats des performances de son fonds en euros des années précédentes sans que cela ne présage ceux du futur dont voici l’essentiel :

  • 2018 : non fourni ;
  • 2017 : 1,70 % en nets de frais et brute de fiscalité selon le magazine Mingzi.fr ;
  • 2016 : 1,80 % en nets de frais et bruts d’impôts.

Contacts de Mutex

Numéros de téléphone : la mutuelle ou le distributeur partenaires ou au 01 46 00 30 30.

Adresses postales : la mutuelle ou le distributeur partenaires ou Mutex 140, avenue de la République – 92327 Châtillon Cedex.

Compte à terme solidarité du Crédit Municipal

Epargne : toutes les infos

Qu’est-ce qu’un compte à terme ?

Le compte à terme (CAT) permet de placer, sans aucun risque, ses avoirs.

Le titulaire bénéficie d’une rémunération sur le capital à l’échéance prévue.

Quelles sont les règles appliquées ?

Le bénéficiaire de ce contrat ne pourra pas effectuer des opérations courantes sur le compte ; ni verser du capital supplémentaire, ni retirer partiellement des capitaux.

Le compte à terme est bloqué jusqu’à la fin du contrat.

Il ne s’applique généralement pas de frais de gestion ou aucune forme de droit d’entrée.

Quelles sont les durées du contrat ?

La durée se négocie de gré à gré.

Le Crédit Municipal de Paris propose des durées de 12 mois, 18 mois et 24 mois.

Le Crédit Municipal de Nîmes et de Bordeaux propose un contrat de 12 à 60 mois.

Quel est le montant maximum autorisé ?

Ce montant se négocie, encore une fois, entre l’épargnant et le banquier.

Le Crédit Municipal autorise un plafond de 600.000 à 10 millions d’euros à placer sur le compte à terme, ce qui est exceptionnel.

Par exemple, le Crédit Municipal de Paris exige un minimum de 1500 euros pour un maximum de 600.000 euros. Mais rien empêche le titulaire d’en ouvrir, au plus, 5. Ce qui produit une possibilité d’investissement de 3 millions d’euros.

Quant au Crédit Municipal de Nîmes permet d’investir jusqu’à 10 millions d’euros. Le contrat est ouvert aux particuliers et aux entreprises.

Alors que le Crédit Municipal de Bordeaux octroie à son contrat à terme un plafond de dépôt d’un million d’euros.

Quels sont les taux de rendement brut ? 

Les caisses du Crédit Municipal rémunèrent mieux que la moyenne des contrats à terme commercialisés sur le marché. De plus, le plafond du compte à terme est hors du commun.

Il serait, théoriquement, autant attractif pour un épargnant modeste que pour les grandes fortunes, les gestionnaires de patrimoine et les personnes morales ayant un excès de liquidité.

Le Crédit Municipal de Paris offre 0.85% pour une année, 0.90% pour une année et demie, et 0.95% pour deux ans.

Le Crédit Municipal de Nîmes (CMN) n’indique pas sur son Website les taux de rémunération. Ils se négocient. À titre indicatif, le CMN proposait en 2019 d’après FranceTransactions, un taux de 0.40% pour 12 mois et de 0.80% pour 60 mois.

Le Crédit Municipal de Bordeaux propose un taux de 1.5% pour 60 mois, et le montant maximum peut atteindre 1.000.000 euros.

Le paiement de la fiscalité

L’établissement financier paie directement les taxes et la fiscalité.

Le déposant reçoit ses intérêts nets, généralement, à la fin de la période prévue.

Les titulaires d’un contrat à terme de longue durée peuvent recevoir, par tranche trimestrielle, des rendements après 12 mois de dépôt.

Peut-on retirer des capitaux avant échéance ?

Tout retrait est total et met fin au contrat. Il est nécessaire de négocier cette clause de retrait anticipé.

Prévenir plus d’un mois à l’avance évite, dans certains contrats flexibles, des pénalités et de se voir, tout de même, rémunéré au prorata.

Du fait que le bénéficiaire n’ait pas respecté le contrat, certains établissements appliquent, légitimement, des pénalités et ne rémunèrent pas la durée épargnée.

Qui contacter pour ces contrats du Crédit Municipal ?

Crédit Municipal de Bordeaux :

Website : http://www.epargne-municipale-solidaire.fr/offres/

Téléphone : 05.56.33.37.79

E-mail : contact@ccmps.fr

Crédit Municipal de Paris :

Website : https://www.epargne-solidarite.fr/

Téléphone : 01.44.61.65.88

E-mail :  epargne-solidarite@creditmunicipal.fr

Crédit Municipal de Nîmes :

Website : https://www.credit-municipal-nimes.fr

Téléphone : 04.66.36.62.82

E-mail : communication@credit-municipal-nimes.fr

Distingo : livret d’épargne et compte à terme de PSA Banque

Epargne : toutes les infos

Le livret d’épargne Distingo : aucun frais

Un compte d’épargne possédant les facultés suivantes :

  • pas de frais d’ouverture ;
  • pas de frais de tenue de compte ;
  • sans frais de retrait ;
  • sans frais de fermeture de compte ;
  • virer des capitaux*vers un compte en France et épargner sans limitation ;
  • un taux de rendement garanti pour ses épargnes.

Toutefois, il n’est pas possible de dépenser de l’argent à travers une carte de crédit ou de payer par prélèvements automatiques.

Un individu peut ouvrir un seul livret Distingo.

Le titulaire gère entièrement son livret d’épargne – et/ou compte à terme – avec un accès à ses relevés de compte sur Internet. Le service client est accessible par téléphone, par message électronique et par courrier postal.

*l’épargnant peut débrider, sur son espace numérique ou sur demande écrite au service client, le montant maximum par virement de 50.000 euros/semaine, appliqué par défaut.

PSA Banque se charge des calculs et paiements fiscaux sur les gains obtenus à travers le livret ou le compte à terme Distingo. Le titulaire perçoit le fruit de son placement le jour de l’an.

PSA Banque propose périodiquement des offres promotionnelles avec des taux de rendement intéressants.

Qu’est-ce que le compte à terme Distingo ?

PSA Banque propose à tous les épargnants la possibilité de fructifier, modérément et sans risque ses capitaux disponibles.

Pour un placement unique de 1000 à 100.000 euros, PSA Banque assure un taux de rendement brut de 1.1 % pour un an, 1.2% pour deux années et 1.3 % pour un placement triennal.

D’après le simulateur de PSA Banque, un compte à terme de 100.000 euros procure un gain de :

  1. 1099.99 euros pour 12 mois ;
  2. 2414.39 euros pour 24 mois ;
  3. 3950.91 euros pour 36 mois.

Toutefois, PSA Banque déduira automatiquement, de ce revenu du capital, le montant des prélèvements sociaux et fiscaux.

Quelle est la limite en dépôt et les règles appliqués ?

  1. Le compte à terme Distingo permet d’investir au minimum 1000 euros et au maximum 100.000 euros.
  2. L’épargnant peut en ouvrir un nombre illimité.
  3. Un délai de rétractation de 14 jours court après l’envoi du contrat signé.
  4. Le premier capital placé sur un compte à terme est le seul possible. Aucun ajout en capital n’est réalisable après le premier dépôt.
  5. Il est possible de retirer l’ensemble de ses avoirs en cas d’urgence personnelle. Si le délai d’investissement est inférieur à 30 jours, alors le client n’engrange aucun revenu du capital.
  6. L’ouverture d’un livret d’épargne Distingo (gratuit et sans frais de gestion) est obligatoire pour la souscription d’un compte à terme.

Coordonnées de PSA Banque

Téléphone : 09.70.81.82.83 (prix d’un appel local).

Website : https://www.psabanque.fr

Adresse postale : PSA Banque (Service client) 92099 La Défense Cedex.

Siège social : 9 rue Henri Barbusse 92230 Gennevilliers

MMA Multisupports

Assurance vie,  Assurances,  Banque : Placement,  Bourse : toutes les infos,  Epargne : toutes les infos

MMA Multisupports est un contrat d’assurance-vie permettant à un souscripteur :

  1. d’épargner dans la durée ;
  2. de fructifier le capital constitué ;
  3. de bénéficier de la fiscalité avantageuse de l’assurance-vie ;
  4. de pouvoir transmettre à des proches bénéficiaires en cas de décès.

Il est conçu par la compagnie MMA Vie et distribué par un réseau d’agents fédéraux, courtiers et de partenaires de l’assureur MMA – MMA et MMA Vie sont deux filiales du Groupe Covéa.

Versements progressifs mensuels ou ponctuels

Le capital peut être versé régulièrement ou ponctuellement – versements programmés et libres.

La disponibilité du capital est effective à tout moment par le biais des rachats partiels, totaux ou des avances ; cependant, les avantages fiscaux associés à l’assurance-vie sont optimum à compter d’une période minimale de 8 ans.

Les sommes d’argent versées sont investies sur des supports en fonds en euros – taux et capital garantis -, et en unités de compte – non garanties.

Partie certaine et l’autre incertaine

Les unités de compte sont essentiellement des OPCVM – organismes de placement collectifs -, des actions en Bourse et autres classes d’actifs financiers.

Une trentaine de supports diversifiés sont proposés dont la gestion peut être autonome ou déléguée ; un espace client complet digital est fourni pour suivre l’évolution des investissements, arbitrer et gérer les versements, les capitaux.

Quant aux fonds en euros, il est garanti et géré par l’assureur – investissement principalement dans des obligations étatiques.

Exemples de supports de MMA classés par risque décroissant – du plus risqué au moins risqué :

  1. Support Euro Patrimoine 75 (25 % en fonds en euro et 75 % en unités de compte) ;
  2. Support Euro Patrimoine 50 et Support Pack Dynamique (50 % en fonds en euros et 50 % en unités de compte) ;
  3. Support Euro Patrimoine 25 (75 % en fonds en euros et 25 % en unités de compte) ;
  4. Support Pack Duo (80 % en fonds en euros et 20 % en unités de compte) ;
  5. etc.

Le produit MMA Multisupports se compose ainsi d’investissements sécurisés et dynamiques afin de booster le taux de rendement annuel ; il existe un risque de perte de capital.

Bien entendu, une longue période est nécessaire pour cumuler les capitaux, composer les intérêts financiers et juguler les risques inhérents aux fluctuations des marchés financiers.

La fin du contrat

Au terme du contrat de 10 ans, plusieurs choix sont possibles :

  1. récupération du capital constitué ;
  2. versement d’une rente viagère ;
  3. reconduction du contrat sur une période à déterminer.

Cas de décès : transmission aux bénéficiaires

Par ailleurs, le service financier peut aussi servir d’outil de transmission à des bénéficiaires désignés en cas de décès du souscripteur.

Dans ce cadre, une assurance obligatoire et gratuite de « garantie plancher » est appliquée permettant de garantir le versement du capital constitué aux bénéficiaires en cas de décès tout en renflouant une moins-value éventuelle jusqu’à 155.000 euros – versements effectués en nets de frais, de rachats et d’avances avant l’âge de 66 ans du souscripteur.

Frais de MMA Multisupports

Selon la fiche technique de présentation, voici le principal des coûts du contrat :

  • les frais de gestion : de 0,82 % à 3,71 % du capital par an ;
  • les frais sur les versements : de 0,52 % à 0,62 % des sommes versées ;
  • les frais de transactions ou d’arbitrages : de 0 % à 0,64 % des sommes arbitrées ;
  • les frais de rachat ou de sortie : 0 euro.

Les frais se négocient de gré à gré selon divers facteurs tels que le niveau du capital, la répartition des investissements entre fonds en euros et unités de compte et l’horizon d’investissement.

Taux de rendement espéré

MMA Multisupports est, par essence, un contrat à risque puisque une part du capital dépend des évolutions des marchés financiers et des choix du souscripteur – un rendez-vous patrimonial permettra l’établissement d’une stratégie adaptée d’investissement, principalement en lien avec la sensibilité au risque et les projets de l’épargnant.

Par voie de conséquence, il semble impossible de prévoir le rendement futur.

Cependant, la part en fonds en euros est garantie par l’assureur MMA Vie qui publie les performances des années précédentes dont voici quelques éléments rapportés à titre indicatif :

  • 2018 : 1,25 % en nets de frais et bruts d’impôts selon le magazine financier FranceTransactions.com ;
  • 2017 : 1,25 % en nets de frais et bruts d’impôts ;
  • 2016 : 1,66 % en nets de frais et bruts d’impôts.

Ceci dit, les performances passées ne préfigurent aucunement celles de l’avenir ; elles peuvent être supérieures, égales ou inférieures.

Contacts de MMA

Numéros de téléphone : l’agence la plus proche ou au 02 43 18 39 24 ;

Adresses postales : l’agence la plus proche ou MMA Vie 14 boulevard Marie et Alexandre Oyon 72030 Le Mans Cedex 9.

HSBC Essentiel 2 : assurance-vie

Assurance vie,  Assurances,  Bourse : toutes les infos,  Epargne : toutes les infos

HSBC Essentiel est un produit d’assurance-vie multisupport conçu par la filiale HSBC Assurances Vie France et distribué par les réseaux d’agences bancaires HSBC.

Il est décliné en deux versions, Projet et Génération, dans le but de s’adresser à deux segments de clientèle aux objectifs distincts :

  1. version Projet à destination des jeunes actifs recherchant la constitution d’un capital, sa fructification dans la durée et les avantages fiscaux de l’assurance-vie. Ce contrat peut être ouvert pour le compte d’un mineur afin de faciliter une transmission ;
  2. version Génération avec option donation à l’adresse des parents ou grands-parents souhaitant donner ou transmettre un capital constitué à leurs enfants ou petits-enfants dans le cadre fiscal avantageux de l’assurance-vie.

Le capital constitué est disponible à tout moment via des rachats possibles.

Version Projet 

Si le souscripteur opte pour des versements programmés mensuels d’un montant minimum de 45 euros alors le versement initial doit être de 150 euros au moins.

Sinon, le versement minimum initial doit être de 225 euros.

Les versements libres sont possibles et doivent se monter à plus de 150 euros.

La durée du contrat est de 8 ans puis par tacite reconduction chaque année.

Les capitaux constitués sont placés sur des supports d’investissement diversifiés constitués de fonds en euros – taux de rendement et capital garantis – et d’unités de compte – actions, obligations, etc. non garantis.

En effet, la banque met à disposition un large panel d’OPCVM ou de fonds communs de placement gérés par des sociétés de gestion renommées – HSBC Investment Funds ; HSBC Global Asset Management ; des tiers partenaires de HSBC ; etc.

Pour réduire le risque, l’investisseur peut allouer, au maximum, ses capitaux sur les supports fonds en euros dont le capital et le taux de rémunération sont garantis – même s’il sera relativement faible au regard du faible risque pris.

Autrement dit, le souscripteur accepte un risque de perte en capital.

L’épargnant peut gérer de manière autonome ou bénéficier des conseils d’experts de l’établissement bancaire en ligne ; un espace digital complet est fourni pour expliquer, conseiller et arbitrer les investissements selon une note publiée.

Par ailleurs, un rendez-vous avec un conseiller financier est organisé dans le but de déterminer une orientation stratégique personnalisée et adaptée à la sensibilité au risque ou aux objectifs du souscripteur.

Dans tous les cas de figure, la période d’investissement recommandée est de 8 ans minimum.

En effet, la temporalité longue sert à la réduction des aléas, l’optimisation fiscale, la combinaison des intérêts annuels et le cumul du capital via les versements réguliers.

La version Projet permet l’ouverture du contrat au nom d’un mineur si l’objectif est leur protection financière.

Version Génération

Le contrat d’assurance-vie HSBC Essentiel est adapté à la réalisation d’une donation.

Dans ce cadre, le souscripteur peut opter pour la version Génération avec l’option donation.

Il sera au nom de l’enfant ou du petit-enfant. Le terme du contrat est fixé au 25ème anniversaire de l’adhérent avec une prolongation annuelle par tacite reconduction.

Ce dispositif nécessite un versement initial de 5.000 euros au minimum.

Des versements réguliers ou ponctuels peuvent être mis en place.

Il apporte un double avantage fiscal :

  1. dans la limite des abattements légaux, l’exonération des droits de mutation ;
  2. les avantages de l’assurance-vie pour les enfants et petits-enfants.

L’issue du contrat

A l’issue du contrat, dans le cas des deux versions Projet et Génération, plusieurs scénarios sont envisageables :

  1. la récupération du capital constitué ;
  2. le versement d’une rente viagère ;
  3. la tacite reconduction du contrat de 1 an ;
  4. la contraction d’un nouveau contrat d’assurance-vie.

Transmission et garantie plancher en cas de décès

Pour sécuriser le capital, en cas de décès du souscripteur, il est possible de souscrire à une assurance garantie décès impliquant le versement d’un capital complémentaire aux bénéficiaires désignés sur le contrat.

Frais de HSBC Essentiel 2

Selon le document d’informations clés de HSBC, voici le principal des frais du contrat d’assurance-vie :

  • frais d’entrée ou sur versements : 0,33 % des versements ;
  • frais de sortie ou de rachat : 0 euro ;
  • frais de gestion : de 1,03 % à 3,14 % du capital par an ;
  • frais d’arbitrages : 0,01 % à 1,92 % sur les sommes arbitrées.

Performances passées du fonds en euros HSBC Essentiel 2

Voici les taux de rendement annuels du fonds en euros HSBC Essentiel :

Ceci dit, les performances du passé ne présagent pas celles à venir ; elles peuvent être inférieures, égales ou supérieures.

Par ailleurs, la composition en unités de compte – actions, obligations, etc.-, des contrats engendre une incertitude sur le portefeuille car son évolution, favorable ou défavorable, dépend de marchés financiers imprévisibles et des choix du souscripteur.

Contacts de HSBC Assurances Vie France

Numéro de téléphone : 0 810 246 810 ;

Adresses postales : HSBC Assurances Vie 75419 Paris Cedex 08.

AFER : assurance-vie et épargne

Assurance vie,  Assurances,  Banque : Placement,  Bourse : toutes les infos,  Epargne : toutes les infos

Afer est l’acronyme de Association Française Épargne et Retraite.

C’est une association d’épargnants, fondée en 1976, dont l’objet est la valorisation du capital et du patrimoine aux bénéfices de ses adhérents.

Pour ce faire, elle a noué des partenariats avec des assureurs – essentiellement Aviva – afin de constituer des contrats optimaux en assurance-vie ou en prévoyance retraite.

L’association dispose d’un savoir-faire spécifique sur le secteur de l’assurance-vie, principalement sur les volets fiscaux attractifs, juridiques et financiers – par exemple, elle défend les intérêts des adhérents auprès des pouvoirs publics et des médias.

Dans ce cadre, elle distribue des assurances-vie multi-supports aux frais de gestion réduits0,475 % du capital par an dont 0,0145 % revient à l’association.

Le coût d’adhésion, représentant un droit d’entrée, est à paiement unique : 20 euros par adhérent.

728 000 adhérents, engendrant plus de 4,5 milliards d’euros d’actifs sous gestion, ont été conquis par l’offre de l’association selon une vidéo de présentation.

En plus de la vente directe, les contrats Afer sont distribués par des réseaux de conseillers en gestion de patrimoine.

Supports diversifiés 

Concernant l’assurance-vie, il est composé de supports en unités de compte – non sécurisés – et en fonds en euros – garantis.

Les capitaux sont investis sur des classes d’actifs et zones géographiques diversifiées dans le but de réduire le risque.

Pour simplifier les choix des épargnants, les experts de l’assureur et de l’association ont subdivisé les supports sous forme de thèmes ou d’actifs sous-jacents aux noms explicites : Afer Sfer (actions et obligations) ; Afer Patrimoine ; Afer Diversité Durable ; Afer Obligations Monde Entreprises ; Afer Convertibles ; Afer Actions Euro ; etc.

La gestion du contrat peut être autonome ou pilotée par des experts suivant la volonté de l’adhérent.

Dans tous les cas, un espace client digital informant régulièrement l’épargnant sur les évolutions de ses capitaux ; lui permettant aussi d’arbitrer, de visualiser les coûts et de se tenir au courant de toutes les données utiles.

Pour adapter la stratégie d’investissement au profil et aux objectifs de l’épargnant, un rendez-vous téléphonique ou physique avec un conseiller peut être utile.

En effet, de nombreux facteurs sont pris en compte avant la prise de décision d’une souscription à une assurance-vie notamment :

  1. l’horizon d’investissement – recommandé plus de 8 ans ;
  2. la nature du projet – fructification du capital ; transmission à des proches ; réalisation d’un projet ;
  3. les capitaux versés initialement et progressivement ;
  4. la sensibilité au risque de l’épargnant.

Le capital est disponible à tout moment via des rachats partiels ou un rachat total sans frais ; réduction des avantages fiscaux de l’assurance-vie si déblocage avant 8 ans.

Pour ne pas perdre les avantages fiscaux de l’assurance-vie, une avance sur le contrat est possible en cas de besoin de l’adhérent.

Quant aux versements, ils peuvent être libres ou programmés mensuellement.

Bien évidemment, un risque de perte en capital existe malgré toutes les précautions.

Afer Eurocroissance : sans aucun risque

Toutefois, l’épargnant peut choisir de placer ses avoirs sur le support Afer Eurocroissance – fonds en euros à longue période d’engagement -, impliquant la garantie du capital à terme (et non à tout moment comme un fonds en euros classique) ; la durée d’investissement est de 10 à 40 ans.

Transmission à des proches en cas de décès

En cas de décès du souscripteur, les capitaux constitués pourront être versés à des bénéficiaires désignés.

Une garantie plancher est comprise dans le contrat en cas de décès avant les 75 ans de l’adhérent : les versements nets de frais et de rachats investis sur chaque support correspondent au capital-décès à verser aux bénéficiaires désignés – même dans l’hypothèse d’une une moins-value.

Frais de l’assurance-vie Afer

Voici les principaux coûts :

  • droit unique d’adhésion à l’association : 20 euros par adhérent ;
  • frais annuel de l’association : 0,0145 % par an du capital :
  • frais sur versements ou droits d’entrée : de 0,13 % à 0,26 % des versements ;
  • frais de sortie ou de rachats : 0 euro ;
  • frais de gestion : de 0,63 % à 3,01 % du capital par an ;
  • frais d’arbitrages : de 0,06 % à 3,54 % des sommes arbitrées ;
  • commissions d’intéressement : 0 euro.

Les frais indiqués en fourchettes tarifaires dépendent ainsi de la nature du contrat d’assurance-vie, des composantes en unités de compte et fonds en euros et du niveau du capital versé.

En d’autres termes, ils sont susceptibles de se négocier de gré à gré suivant les facteurs cités.

Performances du fonds en euros Afer

Voici les taux de rendement en nets de frais et brute de fiscalité du fonds en euros Afer selon un tableau de toutsurmesfinances.com :

  • 2018 : 2,25 % ;
  • 2017 : 2,40 % ;
  • 2016 : 2,65 % ;
  • 2015 : 3,05 %.

Ces performances du passé du fonds en euros ne présagent pas des performances futures.

Bien entendu, le portefeuille financier d’un épargnant est souvent composé d’unités de compte – pour dynamiser le rendement -, impliquant une prévision impossible et une performance personnalisée – suivant ses choix et l’évolution des marchés financiers.

Contacts Afer

Numéros de téléphone : l’agence la plus proche ou au 01 40 82 24 24 ;

Adresses postales : l’agence la plus proche ou Afer 36, rue de Châteaudun 75441 Paris Cedex 09.