questions-réponses Publications
| Par Nizar FASSI |

Capital humain (définition)

Qu'est-ce que le capital humain ? La définition ? Quelle est l'utilisation dans une entreprise ou une organisation ?

Le capital humain regroupe l'ensemble des compétences et connaissances acquises par une personne lui permettant d'être productive.

Les compétences peuvent être générales ou spécialisées suivant les besoins de l'entité et du marché.

Il est possible d'y ajouter le niveau de santé de la personne pour évaluer le capital humain – la santé est en rapport avec le degré de productivité.

Le capital humain peut aussi regrouper le savoir-être, le savoir-vivre et le savoir-faire, toute chose relative étant.

En entreprise, on parle souvent de ressources humaines pour désigner les salariés et collaborateurs formant un capital humain d'ensemble.

La hausse du capital humain implique une augmentation de la productivité, elle-même en lien avec une efficacité améliorée et un revenu rehaussé.

On évoque alors le concept de capital humain augmenté spécifiant ainsi la montée en compétences des ressources humaines au sein de l'organisme – l'employabilité est ainsi consolidée.

Sachant que le capital humain est l'alpha et l'oméga de la capacité productive et des résultats d'une organisation, il paraît naturel d'essayer de l'améliorer pour hausser les performances globales – créer de la valeur.

Deux solutions principales peuvent être activées pour optimiser les ressources humaines d'un organisme :

  1. l'éducation ;
  2. la formation professionnelle.

Associées, l'éducation et la formation professionnelle représentent un atout décisif servant à l'apprentissage progressif du capital humain.

L'objectif sera alors d'accompagner les collaborateurs au cours du temps en suivant une courbe d'apprentissage croissante et une stimulation graduée de la connaissance.

Bien entendu, l'obtention de résultats tangibles de la part du capital humain exige un investissement régulier en temps et en argent.

Même si l'expérience a un coût, il sera cependant possible d'obtenir un bon retour sur investissement en termes de production et de création de valeur si le dispositif d'apprentissage est adapté.

Dans un écosystème économique rude, complexe et incertain, nourrir le capital humain en compétences représente indéniablement un avantage compétitif et concurrentiel durable.

La technologie numérique et digitale – Internet, logiciels, MOOC, machine learning, intelligence artificielle – est un outil complémentaire formidable accessible, pédagogique, design et à faible coût en appui à l'apprentissage dans un objectif de hausser le capital humain et le bilan comptable.

Les relations humaines – liens sociaux tissant la confiance, la sérénité et le sens – devront rester au centre du jeu d'une formation efficiente dans la durée pour obtenir la coopération optimale des membres de la structure.

Il sera aussi possible de se faire accompagner par des professionnels de la chose pour arbitrer dans la masse disponible d'outils d'innovation et établir une stratégie globale d'apprentissage irriguant toute l'organisation.

Pour aller plus loin, je recommande la lecture de la définition de l'optimisation des processus.