questions-réponses Articles

Calcul du cout des frais bancaires du prêt immobilier

Mettre en pratique le calcul du coût des frais bancaires du prêt immobilier n'est pas simple sans l'utilisation d'une calculatrice de crédit. Je n'obtiens pas le même résultat en fonction des banques et des courtiers qui proposent une application web à cet effet économique.

Une seconde interrogation sur cette démarche qui a pour finalité de posséder une demeure de prestige dans le Limousin. Comment réaliser aussi le calcul du taux d'endettement, est‐ce que je peux prendre en calcul de mes revenus mensuels, les revenus et assimilés qu'il y a sur ma déclaration d'impôt ?

Réponse : Normalement, il ne devrait pas y avoir d'écart entre les deux calculs de frais bancaires. Les informations reprises sur les formulaires diffèrent.

Le taux d'intérêt applicable sur le champs du calcul virtuel de la mensualité d'emprunt implique des différences au final.

L'intégration d'un apport personnel dans un formulaire et pas dans un autre entraîne inéluctablement un résultat final différent.

Certains formulaires en ligne prend en compte le taux d'assurance de prêt et d'autres pas. Il est préférable de calculer la prévision d'une mensualité via l'application d'un taux d'intérêt dit TAEG.

Pour la seconde interrogation, ce sont les éléments utilisés par les établissements de crédit. Vous pouvez consulter la calculette financière du calcul de la capacité d'emprunt.

Conseils financiers : Il est préférable de consulter plusieurs banques et de lire minutieusement l'ensemble des clauses contractuelles de l'offre de prêt finale avant de la renvoyer signée après le délai légal de réflexion.

L'apport personnel n'est parfois pas obligatoire, mais il est conseillé d'apporter un montant d'épargne d'au moins 20 % le capital final de l'acquisition immobilière. Ce montant permettra de réduire le coût global du crédit immobilier et d'améliorer le scoring bancaire pour en réduire le taux d'intérêt négocié pour cette transaction foncière.

Récapitulatifs des coûts d'un achat d'une demeure.

Les frais d'une acquisition immobilière comprennent généralement :

  • les commissions d'agences immobilières,
  • les émoluments notariés,
  • les frais d'inscription hypothécaire et les taxes liées,
  • les intérêts et frais bancaires.
  • les frais de rafraîchissement, de travaux et de réaménagements du bien,
  • les achats de mobiliers et les frais de déménagement.


Nizar FASSI a écrit 37503 articles

Responsable éditorial du média digital Rachatducredit.com depuis 2007.
Je tiens à remercier les sources et équipes du Larousse, les contributeurs de Wikipédia, les fonctionnaires du service public, les journalistes de Les Echos, Le Figaro, Le Point, Libération, Le Monde, AFP, AWP, Reuters, Agefi, La Tribune, Xerfi, etc.

Je remercie également toutes les autres sources moins connues que je cite et lie systématiquement.

Si vous constatez une erreur ou si vous êtes insatisfait, n'hésitez pas à me l'indiquer afin que je puisse rectifier (nizar.fassi@gmail.com).

Un commentaire en rapport avec “Calcul du cout des frais bancaires du prêt immobilier

  1. pret aux retraités commente:

    Tous les mois, je laisse 439 euros de loyer sur une retraite de 1300 euros.….je n'ai pas crédit en cours.
    Est‐ce que l'on prete aux retraités pour l'achat d'un bien immobilier ?