questions-réponses Publications

Cherche Banque pour crédit pour éviter de divorcer

Suite du livre autobiographique d'un auteur anciennement surendetté. Il livre un retour d'expérience intéressant et enrichissant.

Combien de ces couples ont fini par se voir vendre leurs biens immobiliers ou mobiliers de manière contrainte ?

Ont vu, suite à leur endettement excessif, l'alcoolisme ou la séparation anéantir tant d'années de vie commune et heureuse.

Je suis pourtant sûr qu'un simple coup de téléphone, une simple prise de rendez‐vous ou un déplacement auprès de leurs créanciers pour expliquer leur situation financière aurait suffit à tout arranger et à éviter le pire. Notre histoire en est une preuve certaine.

Si nous nous en sommes presque sortis, je dis presque ! Parce que, comme dit, nous sommes toujours en situation de surendettement à l'heure où j'écris ces lignes, nous restons, malgré tout, toujours en accession à la propriété de notre pavillon alors que nous avions tout de même atteints des remboursements de crédits ne nous permettant même plus de faire face à nos dépenses en charges et frais ménagers.

C'est bien parce que nous avions compris, mon épouse et moi, que nous dépensions plus de notre énergie et surtout de notre temps ; à nous disputer et à nous rejeter mutuellement la faute de cette situation ; qu'il ne nous en fallait pour trouver ensemble une solution au problème présent, que nous avons fini par remonter la pente et comme on dit ; < < voir le bout du tunnel ».

Alors, si vous êtes dans ce cas de surendettement, si vous passez votre temps à vous engueuler, dites‐vous que rejeter la faute de votre situation de surendettement sur votre conjoint n'est pas bien malin. Car dans un couple, les responsabilités, quelles qu'elles soient ! Doivent être partagées. De grâce ! cessez de perdre votre temps à vous chamailler, posez‐vous les questions suivantes :

Qu'est-ce qui importe le plus pour nous ?

Sortir de cette situation en conservant tout ce que nous avons acquis ensemble ? Ou savoir qui de nous deux est responsable de notre surendettement et laisser notre couple partir à la dérive ?

Je suis sûr que pour vous, comme pour nous, l'important est de sortir de votre endettement ou tout du moins arriver à le gérer de manière à retrouver une vie à peu près normale.

Ce n'est que parce que nous nous sommes rappelés que nous nous étions juré de rester ensemble pour le meilleur et le pire, que nous avons réussi à survivre et sommes en ce moment en train de réussir à nous en sortir. Et pour compléter, j'ajouterais que vous êtes aussi responsable l'un que l'autre des mensualités de remboursement trop lourdes.

Avis : Un nombre élevé de divorces et de séparation a été enregistré ces dernières années dû notamment à des problèmes d'argent.

Les familles se déchirent et les responsabilités ne sont pas partagées : un bouc émissaire est souvent trouvé.

Soit c'est la femme qui dépense trop, qui consomme trop… soit c'est l'homme qui ne travaille pas assez ou ne gagne pas assez d'argent ! L'auteur montre que les problèmes doivent être partagés par le couple et la solution réside dans la solidarité et la solidité de la famille. Après tout, les emprunts immobiliers ou crédits a la consommation ont été contractés par et pour la famille et à son unique bénéfice. Un mariage ou un concubinage, c'est pour le meilleur et le pire.

Lire la suite, page précédente