questions-réponses Articles

Baisse du CAC 40

Crise du CAC 40 et de la Bourse avec incertitude à cause de la crise des crédits immobiliers

Une grosse baisse est sentie cette semaine, du côté de la Bourse de Paris, à cause du système financier et bancaire.

Des pertes de points du CAC 40

On a enregistré une perte de points chez CAC 40 relevant un taux d'intérêt de 1,96%.
Concernant FTSEurofirst 300, elle a perdu 1.112,59 points avec une baisse de taux de 1,9%.
Ces chiffres marquent une des plus grosses dégringolades au niveau de la clôture de la bourse de paris, depuis l’année 2005.

Les opérations se sont passées dans une atmosphère morose, surtout pour les valeurs bancaires.
Ceci ne peut que se répercuter sur la situation financière qui contribue à la crise.
Dans une déclaration, le Président de la Fed Ben Bernanke évoque les problèmes que vit le secteur immobilier.
Il confirme que ceci est à cause des complications des crédits bancaires et l’inflation du pétrole dans le monde.

Le groupe belgo‐néerlandais Fortis qui a vu ses valeurs boursières à la baisse de 11,4% a confirmé malgré tout qu’il ne compte pas augmenter son capital.

On signale que Natixis a perdu 9,66%, et la banque BNP Paribas de même 3,17%.

Quant à Citigroup, il a diminué ses prévisions de cours en déclarant la possibilité d’une augmentation du capital pour la banque française.

Contrairement à ces derniers, les cours de Carrefour ont vu une hausse de 1,6%.

Grâce à l'assureur français Axa, le titre du prestataire de services financiers allemand MLP s’est vu en hausse de : + 4%.

En cas de surendettement, une solution financière de rachat de crédits est possible en haut de page, pour les locataires ou propriétaires ayant trop de crédits et dettes à rembourser.

cf : taux intérêt fixe et variable et expulsion propriétaire,



Nizar FASSI a écrit 37503 articles

Responsable éditorial du média digital Rachatducredit.com depuis 2007.
Je tiens à remercier les sources et équipes du Larousse, les contributeurs de Wikipédia, les fonctionnaires du service public, les journalistes de Les Echos, Le Figaro, Le Point, Libération, Le Monde, AFP, AWP, Reuters, Agefi, La Tribune, Xerfi, etc.

Je remercie également toutes les autres sources moins connues que je cite et lie systématiquement.

Si vous constatez une erreur ou si vous êtes insatisfait, n'hésitez pas à me l'indiquer afin que je puisse rectifier (nizar.fassi@gmail.com).