questions-réponses Articles

Atouts d'un fonds patrimonial pour la diversification

Un fonds patrimonial est un ensemble d'investissements sur des supports OPCVM diversifiés (différentes classes d'actifs pour diminuer les risques de volatilité) selon la définition la plus classique. On dit souvent que c'est "un placement en bon père de famille",au regard du profil des actifs et du rendement annuel moyen (on peut aussi perdre son argent comme on peut en gagner).

Pour tout investisseur, qu'il soit petit ou grand, l'objectif est de placer un capital à une date d'entrée et d'en sortir avec un taux de rémunération positif. Le pointage peut s'évaluer d'une seconde à une autre mais au maximum sur une année de placement. L'investisseur considère qu'il s'agit d'un bon placement si son taux annuel de performance dépasse largement les taux nets proposés par des livrets garantis et qu'il dépasse la moyenne des gains obtenus par les investisseurs (taux annuel de hausse d'un indice tel que le cac40).

Si un investisseur se met dans l'optique de placer sur le long terme des capitaux alors il faudra considérer un placement dans le cadre d'un long marathon et non une course de 100 mètres.

C'est là que certains fonds patrimoniaux ont montré l'excellence au jeu du long terme tout en affinant l'expertise de gestion. La diversification entre les différents types de marchés financiers, les fonds patrimoniaux ont su éviter les tempêtes financières lorsqu'il le fallait et naviguer sur les bonnes vagues pour ses investisseurs.

L'exemple le plus connu est le fonds Carmignac qui est resté positivement à 0,01 point au plus fort de la dernière crise financière, ce qui est en soi une performance que peu de banquiers peuvent se venter. Ce fonds a été régulier sur le long terme et démontre que la diversification intelligente n'est pas donnée à tous, et que l'expertise ne s'acquiert pas facilement.

Par prudence pour les lecteurs, les gains passés ne donnent pas de certitude sur les gains à venir. La perte reste un risque inhérent à tout placement sur les marchés financiers. Par pur bon sens, il n'y aurait pas des gagnants sans des perdants.

Il faut comparer avec différents fonds de placement aussi bien du point de vue performance passée, espérance affichée de gain, stratégie de diversification, évaluer par soi‐même les risques et prêter une attention aux différents frais de gestion. Les lectures des avis et des analystes sur différents supports médiatiques pourront enrichir les informations pour une prise de décision la plus optimale.

Aujourd'hui, de nombreux fonds d'investissement sont armés de robots qui spéculent sur des millisecondes et prennent également des décisions automatiques sur un ensemble de choix. Est‐il raisonnable qu'un investisseur quelconque entre dans l'arène boursière contre des machines dotées d'une puissance inatteignable de calculs et armées d'une masse monétaire adéquate ?

Plus : Investir n'est évidemment pas une science exacte. L'objectif, pour un investisseur averti, consiste à faire du rendement annuel raisonnable sur une période de long terme (l'argent ne dort jamais). Les performances passées des fonds et des gérants ne peuvent pas présager les performances futures si bien que le dernier décideur, au final, sera le "propriétaire" de l'argent (l'investisseur).

Quelque soit sa décision, il faudra savoir prendre ses responsabilités personnelles après avoir fait un effort de compréhension des marchés et des produits financiers même si on souhaite déléguer à un gestionnaire d'actifs. On ne mise pas son argent si l'on ne comprend pas le produit ou le service.



Aymen Fassi a écrit 52 articles

Mathématicien de formation, je suis aussi passionné d'économie bancaire et de management depuis l'adolescence.

Les projets de commerce et d'investissement demandent des connaissances polymorphes que j'aime à partager.

Je réponds aux questions sur les commentaires ou sur le forum.