Assurance-vie est-elle saisissable ?

J’ai placé 156000 euros dans deux contrats d’assurance-vie multisupport auprès de deux banques différentes. Je suis employé dans un groupe pharmaceutique très connu dans le monde. Cet argent a été gagné après la revente d’un appartement parisien (après le remboursement du crédit). J’ai choisi ce support d’investissement pour me protéger financièrement et préparer ma retraite avec des avantages fiscaux non négligeables. Je suis déjà propriétaire d’un studio à Perpignan où j’y habite en tant que résidence principale. L’assurance-vie est-elle saisissable ?

Lire la réponse suivante : l’assurance-vie insaisissable ?

Bon à connaître : Un investisseur intelligent est la personne qui sait diversifier et placer son argent dans différentes classes d’actifs :

–immobilier en résidence principale, 

–immobilier locatif,

–l’achat de valeurs mobilières comme des actions ou des obligations, 

–les contrats d’assurance-vie etc…

Le prix au m² d’un logement collectif (appartement) à Perpignan se monte à 1700 euros en moyenne (soit 34000 euros pour un studio ancien de 20 m² à l’achat).

Pour s’assurer une croissance positive de la valeur des actifs, il faudra investir sur le long terme.

Ecrit par NF car pseudo

Commentez cet article

Ou continuez la lecture

Nizar Fassi a écrit 37327 articles

Mathématicien de formation, je partage, avec passion pour la chose économique, des idées sur l'encyclopédie bancaire www.rachatducredit.com - à plus de 10 millions d'utilisateurs bancaires en France en 10 ans.
Vos commentaires sont encore plus lus et influents : vos expériences sont essentielles.
Pour mes écrits, je m'inspire de plus de 25 ans de lectures quotidiennes sur l'économie. Et je tiens à remercier les contributeurs de Wikipédia, les fonctionnaires du service public, les journalistes des Echos, Le Figaro, Le Monde, AFP, AWP, Reuters, Agefi, La Tribune, Xerfi, etc. et je remercie toutes les autres sources que j'ai pu découvrir. J'invite les internautes à visiter ces sites Internet de qualité et à s'abonner.

Laissez une réponse, partagez votre avis ou mettez à jour des données de l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *