Assurance protection professionnelle BNP Paribas/CARDIF, litige ?

J’ai contracté en 2003 auprès de ma banque BNP Paribas une assurance protection professionnelle.
Je suis en arrêt de travail depuis le 01/10/08 et après une franchise de 2 mois elle devait me verser 2500 euros par mois suivant les termes du contrat signé. Après m’avoir demandé des tonnes de certificats médicaux, résultats d’examens et comptes rendus hospitaliers, la Cardif m’a demandé le compte-rendu médical établi en 2003.

À l’époque j’avais du passer une visite médicale pour l’acceptation du dossier mais je n’ai jamais eu aucun document ; mon agence BNP Paribas n’a pas non plus retrouvé de document. La Cardif m’a donc demandé de faire remplir une attestation par mon médecin actuel de mon état de santé en 2003.

Il l’a fait honnêtement en donnant les traitements que je prenais à l’époque mais qui ne sont pas forcément à l’origine de mon infarctus en 2007. Sur ce, la CARDIF m’accuse d’avoir omis de mentionner ces traitements en 2003, refuse de m’indemniser et résilie mon contrat de prévoyance.

Le litige et le conflit sont assez conséquents.
À votre avis, que puis-je faire ? Y a-t-il un recours possible sans que cela dure des années et auprès de qui m’adresser ?

Réponse : S’il s’agissait d’un problème bancaire, il aurait fallu recourir à la justice directement.

L’État a constitué une autorité qui permet de réguler les abus ou litiges avec une compagnie d’assurance. Cardif est une compagnie d’assurance. Il faut contacter l’Acam : Autorité de contrôle des assurances et des mutuelles qui est devenue ACPR, l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution.

Adresse de L’ACAM/ACPR : Service réclamations Assurances 61 rue Taitbout 75436 Paris
Contacter par téléphone l’ACPR : 01 55 50 41 41 ou 01 49 95 40 00.
Fax : 01 55 50 41 50

Essayer de demander à votre médecin de vous attester que votre état de santé actuel n’a aucun rapport avec celui de 2003, et aucune incidence n’existe entre vos traitements de l’époque et votre infarctus – si c’est le cas -.

Si la Cardif n’a plus les documents de santé de 2003, comment peut elle affirmer que vous n’avez pas signalé vos difficultés de santé en 2003 lors de la souscription de leur contrat d’assurance professionnelle ?

Si l’ACPR ne vous donne pas satisfaction, il sera nécessaire de déposer une plainte au tribunal en prenant contact avec un avocat car les montants cités sont assez élevés – versement d’un montant de 2500 euros par mois au déclenchement du sinistre -. Les recours judiciaires dureront toujours des années en France car la Justice ne fonctionne quasiment pas : il faut tenir.

La solution optimale – gain de temps et d’argent – serait que l’assureur Cardif soit de bonne foi et débloque la situation à l’amiable…

Plus : Cardif est une compagnie d’assurance, filiale du Groupe bancaire BNP Paribas. 90 millions de clients affichés ont souscrit un contrat d’assurance auprès de cet assureur qui officie principalement dans le domaine de l’assurance emprunteur, l’assurance-vie, la prévoyance, le complément retraite et les assurances professionnelles.

Le siège social de Cardif est situé à l’adresse du 1, boulevard Haussmann 75009 Paris. Leurs bureaux d’administration sont situés à l’adresse du 8 rue du Port 92728 Nanterre Cedex.

Le numéro de téléphone de Cardif est le 01 41 42 83 00.

Quelques estimations tarifaires des assureurs :

Quel est le prix moyen d’une assurance emprunteur en France ?

Le tarif d’un contrat d’assurance emprunteur ou assurance décès-invalidité s’élève entre 0, 12 % et 0, 50 % du montant emprunté. Le différentiel est énorme donc il faut comparer et négocier.

Quel est le prix moyen d’une assurance perte d’emploi ?

De 0, 10 à 0, 70 % du montant emprunté est le tarif du contrat d’assurance perte d’emploi inclus dans la souscription d’un prêt immobilier.

Quels sont les frais moyens d’une assurance-vie ?

Les frais moyens d’un contrat d’assurance-vie en France tournent entre 3 et 4 % du capital investi ou des fonds versés.

Combien coûte une assurance professionnelle multirisque ?

En moyenne, il faudra débourser 500 euros par an pour une assurance à destination des professionnels en multirisque – autoentrepreneur, chef d’entreprise, gérant, commerçant, artisan, professions libérales etc.-.

Commentez cet article

Ou continuez la lecture

Nizar Fassi a écrit 37327 articles

Mathématicien de formation, je partage, avec passion pour la chose économique, des idées sur l'encyclopédie bancaire www.rachatducredit.com - à plus de 10 millions d'utilisateurs bancaires en France en 10 ans.
Vos commentaires sont encore plus lus et influents : vos expériences sont essentielles.
Pour mes écrits, je m'inspire de plus de 25 ans de lectures quotidiennes sur l'économie. Et je tiens à remercier les contributeurs de Wikipédia, les fonctionnaires du service public, les journalistes des Echos, Le Figaro, Le Monde, AFP, AWP, Reuters, Agefi, La Tribune, Xerfi, etc. et je remercie toutes les autres sources que j'ai pu découvrir. J'invite les internautes à visiter ces sites Internet de qualité et à s'abonner.

2 commentaires en rapport avec “Assurance protection professionnelle BNP Paribas/CARDIF, litige ?

  1. mb59 commente:

    bonjour, voilà jetais assurée chez Groupama 3contrat maison voiture scooter j avais jamais eu d accident depuis 12ans de permis donc je suis toujours a 50pourcent, mais malheurement en 2010 j’ai eu 1 accident de voiture quelque mois plutard 2011 un feu de maison et après ses le scooter en stationnement qui se faire percuter, le 21/11/12 je reçoi une lettre de Groupama AVIS DE RESILIATION DE MES CONTRAT D ASSURANCE pour MOTIF :RESILIATION ADMINISTRATIVE
    donc je vaiis voir 1 autre assureur en banque Crédit Mutuel et la problème, le Crédit Mutuel se mais en contacte avec Groupama
    GROUPAMA REPOND QU IL ON AUCUN RENSEIGNEMENT A LEUR COMMUNIQUER sur la résiliation administrative, de se fait aucune assurance veut m assurée que puis-je faire

Laissez une réponse, partagez votre avis ou mettez à jour des données de l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *