questions-réponses Articles

Assurance professionnelle pour un tournage de film de cinéma (court métrage)

Je dois tourner un court métrage début avril. J'ai une scène d'extérieur avec une actrice et une scène dans des toilettes hommes.

Combien me coûterait une assurance professionnelle pour ces deux scènes de cinéma ? merci

Réponse :

Il existe des assurances temporaires à négocier auprès des assureurs en fonction du risque et du montant du matériel à garantir.

En général, ce n'est pas très coûteux s'il y a peu de risque.

Il faut compter entre 1 pour cent et 2 pour cent du budget total du film.

Si votre budget s'élève à 100 000 euros alors il faudra débourser entre 1000 euros et 2000 euros pour assurer le tournage dans de bonnes conditions (incluant la RC, Responsabilité Civile). 

Bien entendu, les termes du contrat d'assurance se négocient de gré à gré et de manière personnalisée.

L'intervention d'un courtier en assurances professionnelles peut faire réduire la facture.

Plus : C'est à l'assureur ou au courtier spécialisé d'évaluer le niveau de risque du tournage des scènes ou du film en fonction de critères précis (cascades, état de santé des acteurs, la valeur des équipements, la notoriété des comédiens, etc.).

On peut s'assurer contre les risques de dommages, d'accidents, de maladie, de casse, de vol, de décès, d'incendie, etc.

Plus le niveau des garanties est élevé, plus chère sera la facture.

Certains assureurs peuvent refuser de garantir un film ou des scènes s'il considère que certains risques seraient trop élevés – tournage de cascades ; séquences filmées sur une zone à risque ; etc.

Nizar Fassi a écrit 37504 articles

Mathématicien de formation, je partage, avec passion pour la chose économique, des idées sur cette encyclopédie bancaire à plus de 10 millions d'utilisateurs bancaires en 10 ans.

Pour mes écrits, je m'inspire de plus de 25 ans de lectures quotidiennes sur l'économie. Et je tiens à remercier les équipes du Larousse, les contributeurs de Wikipédia, les fonctionnaires du service public, les journalistes des Echos, Le Figaro, Le Point, Libération, Le Monde, AFP, AWP, Reuters, Agefi, La Tribune, Xerfi, etc. et je remercie toutes les autres sources que j'ai pu découvrir.

J'invite les internautes à visiter ces sites Internet de qualité et à s'abonner.