Assurance de prêt trop chère à cause de l’âge

Nous avons créé une SCI avec apport de notre maison. Nous devons y faire de gros travaux par un prêt 200000 euros sur 15 ans. Notre banque ne nous assure pas car trop agés (66 et 69 ans) à la fin du crédit. L’assurance privée trouvée sur 2 têtes à 100 % est ruineuse. Pourquoi devons-nous prendre une assurance alors qu’une caution couvre le bien et que celui-ci a une valeur de 300000€ A quel taux de prêt en ce moment peut-on emprunter ?
Je suis gérante et mon mari co-gérant – associés à 50 % chacun.

Réponse :  Il faut comparer avec plusieurs assurances de prêt. Les différences des tarifs peuvent être du simple au double en fonction des conditions (âge, état de santé, montant emprunté etc.…).La caution ou une garantie hypothécaire n’est pas une garantie suffisante pour les banquiers sachant qu’elle ne couvre pas le cas de décès et autres évènements d’invalidité ou d’incapacité.

A savoir:Le prix de l’assurance de prêt immobilier varie en fonction de l’âge car le risque de décès ou d’invalidité augmente avec ce dernier. C’est une question de risque.

L’interrogation a été solutionnée par NF car pseudo, diplômé en mathématiques appliquées et sciences sociales option économie.

Commentez cet article

Ou continuez la lecture

Nizar Fassi a écrit 37328 articles

Mathématicien de formation, je partage, avec passion pour la chose économique, des idées sur l'encyclopédie bancaire www.rachatducredit.com - à plus de 10 millions d'utilisateurs bancaires en France en 10 ans.
Vos commentaires sont encore plus lus et influents : vos expériences sont essentielles.
Pour mes écrits, je m'inspire de plus de 25 ans de lectures quotidiennes sur l'économie. Et je tiens à remercier les contributeurs de Wikipédia, les fonctionnaires du service public, les journalistes des Echos, Le Figaro, Le Monde, AFP, AWP, Reuters, Agefi, La Tribune, Xerfi, etc. et je remercie toutes les autres sources que j'ai pu découvrir. J'invite les internautes à visiter ces sites Internet de qualité et à s'abonner.

Laissez une réponse, partagez votre avis ou mettez à jour des données de l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *