questions-réponses Articles

Arbitrage et prolongation de crédits relais au crédit foncier

La folie du crédit relais et sa mort annoncée en grandes pompes ?

Le crédit foncier va jouer les arbitres compréhensibles en cette période de crise économique et financière. La ligne directrice et stratégique de la banque spécialiste en financement de logement a fait un 360° depuis l'effondrement de la bourse, des marchés financiers, et la crise du crédit interbancaire.Les récents déboires de sa maison mère, "le géant caisse d'épargne",ont donnée raison aux milliers de propriétaires étouffés par leur crédit immobilier variable.

Le vent semble tourner pour les organismes d'emprunts spécialisés en accession à la propriété. Rentrons dans les détails de ce revirement.

L'état a aussi mis une terrible pression sur la caisse d'épargne, propriétaire du Crédit Foncier, afin qu'elle trouve une solution efficace pour aider les emprunteurs en situation délicate de remboursement, notamment avec les crédits relais.

La reprise en mains des banques françaises par le gouvernement (pression en échange d'une aide, assurance et garantie financière) va améliorer le sort des particuliers insolvables parmi "les plus solvables".

Environ 700 ménages français qui ont déjà contracter un crédit relais qui arrivait à terme sans avoir réussi à vendre leur logement d'habitation seront bénéficiaires d’une autre échéance qui va jusqu’à 6 mois (période supplémentaire).

La récession du marché de l’immobilier a de nombreux impacts sur les ménages ayant contracté un crédit relais sec.

Face à cette difficulté, une autre échéance de six mois a été accordée aux clients/ménages dont les échéances sont pour les trois mois à venir, avec la banque crédit foncier. La peur d'une cascade d'impayés en mensualités de prêt fait réagir les organismes bancaires. La pression des pouvoirs publics a aussi un effet positif pour éviter un enchaînement en masse de saisies immobilières forcées.

L'organisme crédit foncier de france, filiale du groupe caisse d'épargne, n'a pas non plus oublier les gros problèmes qu'ils ont eu à affronter et confronter l'an dernier avec des milliers de clients emprunteurs à taux d'intérêts variables ou révisables. Un collectif a été crée pour attaquer en justice le CFF avec l'aide et l'appui de l'association de protection des consommateurs UFC que choisir.

Selon la responsable du réseau au Crédit Foncier, la détente sur les prêts relais est dans un but de permettre à ces clients/ménages de pouvoir vendre leur logement dans cette période accordée afin de pouvoir réduire aussi le coût du crédit global.

La prolongation des crédits relais sera fait au taux d'intérêt record de 3,90% et va concerner environ 700 clients/familles de la banque.

Outre cela les clients emprunteurs seront bénéficiaires d’une expertise gratuite de la valeur de leur habitation/logement (maison ou appartement).

Ceci est dans le but de les aider à déterminer le juste prix de vente de leur habitat par rapport au marché immobilier qui est déprimé actuellement.

De plus, le Crédit Foncier s’engage à financer une fois de plus ses clients au cas où la vente de leur logement ne permet pas de rembourser le crédit relais.

Bien avant cette information, la FbF (Fédération bancaire Française) s’était engagée à trouver des solutions financières aux ménages qui sont en problèmes à cause du crédit relais.

L’association française des usagers des banques ou Afub avait publié, au début de ce mois, une annonce estimant à près de 30 000 le nombre des ménages français qui rencontrent des soucis à cause de l’arrivée à terme de leur crédits immobiliers.

En ce moment le ministre en charge du logement avait lancé un appel aux banques afin qu’elles soient indulgentes avec les foyers endettés ayant souscrit au crédit relais.

Le produit crédit relais a pratiquement disparu des offres bancaires.

cf aussi : taux d'intérêt fixe et taux directeur, rachat de crédits pour expatriés, rachat de crédit cic, agences immobilières square habitat et la banque crédit agricole, www pap fr.

 

 



Nizar FASSI a écrit 37503 articles

Responsable éditorial du média digital Rachatducredit.com depuis 2007.
Je tiens à remercier les sources et équipes du Larousse, les contributeurs de Wikipédia, les fonctionnaires du service public, les journalistes de Les Echos, Le Figaro, Le Point, Libération, Le Monde, AFP, AWP, Reuters, Agefi, La Tribune, Xerfi, etc.

Je remercie également toutes les autres sources moins connues que je cite et lie systématiquement.

Si vous constatez une erreur ou si vous êtes insatisfait, n'hésitez pas à me l'indiquer afin que je puisse rectifier (nizar.fassi@gmail.com).