questions-réponses Articles

Aides financières CAF : naissance, frais de garde, nourrice, garderie et crèche

Cette page est en cours de mise à jour 

Une aide financière correspond à un don d'argent ou un crédit peu cher attribué par un organisme à une personne dans le but de financer une dépense ou un achat précis.

La CAF est un organisme public dépendant de la Sécurité sociale dont la principale mission est la distribution d'allocations et de prestations sociales aux familles.

CAF signifie Caisse d'allocations familiales, souvent appelées les "allocations familiales" ou les "allocs".

Cette notion s'approche de la subvention si le distributeur est un organisme public. Elle est distribuée toujours sous des conditions strictes afin d'éviter les abus et un coût trop élevé.

Les aides financières de la CAF sont nombreuses. On va essayer de les détailler.

Sommaire

Frais de garde et assistance maternelle, comment faire pour garder son enfant à moindre frais, sans surendettement ni crédits ? Existe-t-il des coups de pouce et des aides financières de la CAF pour une nourrice ou pour une garderie en crèche ou en garderie) ?

Un bébé à la maison ou un enfant à domicile cause toujours des soucis aux femmes qui travaillent.

L’inflation mondiale des prix touche toutes les bourses familiales et le pouvoir d'achat des ménages, spécifiquement les femmes qui ont un budget financier ne leur permettant pas de garder leurs enfants dans une crèche ou autres garderies privées (nounou).

Les prix sont prohibitifs et les places manquantes. Une espèce d'inflation des coûts des frais de garde se fait sentir. Les charges pour les parents deviennent lourdes à assumer : il faut jongler entre les mensualités de crédit (prêt immobilier si propriétaire ou crédit à la consommation), les loyers éventuels si locataire, charges de syndic de copropriété, le coût en assurances, les dépenses en habillement, les frais pour l'entretien du bébé et des enfants, les frais de nounous… Où trouvez les moyens financiers supplémentaires pour assurer ces dépenses presque incompressibles ?

Une aide financière sociale ? Un crédit personnel ou un rachat de crédit ?

A connaître : Une aide gratuite et bénévole par un coach financier spécialisé dans les situations de surendettement et la gestion des finances personnelles est possible par le biais des commentaires de ce site Web.

Sauf qu’il existe une solution pour cela, et des aides financières d'état

Les couples dont les salaires sont bas, bénéficient d’une aide intéressante. La valeur de cette aide est suivant l’âge et la classification de la garderie.
Les parents profitent de cette assistance jusqu'à l’âge de 6 ans pour leur enfant.

Caisse des allocations familiales CAF et assistance de garderie ? 

Il existe plusieurs sortes d’aides pour les familles ayant des enfants, devant être assistés par une nourrice à la maison ou en mettant son enfant dans une crèche ou une garderie.

Une nourrice pour l’enfant

Première allocation : l'Aide à la Famille pour l'Emploi d'une Assistante Maternelle (AFEAMA) :  cette aide a été remplacée par Paje depuis le 1er janvier 2004. Lire ci-dessous.

La Caisse d'allocations familiales CAF rembourse les cotisations sociales de la nourrisse qui est appelée à surveiller et garder l’enfant.

Le tarif forfaitaire est de 40,15 euros brut par jour correspondant au plafond du salaire. L’allocation trimestrielle est versée chaque trimestre. Le montant dépend de vos gains financiers ou ressources financières et de l’âge de l’enfant.
Moins vous gagnez, plus vous bénéficiez de cette assistance sociale.

Le tarif de 214,97 euros par mois est une allocation maximale pour un bébé de 0 à 3 ans et à 107,50 euros par mois pour ceux qui ont l’âge de 3 à 6 ans.

Deuxième allocation : – L'Allocation de Garde d'Enfant à Domicile (AGED) :

Cette aide a été remplacée par le dispositif Paje : lire ci-dessous.

En gardant deux enfants cette allocation d'aide devient plus avantageuse.

La Caisse d'allocations familiales CAF finance 75 % des cotisations sociales de la nourrisse qui garde l’enfant soit 1 631 euros par trimestre si votre enfant a moins de 3 ans. Elle prend en charge 50 % des dépenses pour les enfants de 3 à 6 ans soit 544 euros par trimestre

Troisième allocation : La Prestation d'Accueil du Jeune Enfant (la PAJE) :

Paje signifie Prestation d'accueil du jeune enfant. C'est une aide financière fournie par la CAF à disposition des parents dans le but de les aider financièrement pour l'accueil de leurs enfants dans des conditions optimales.

Le soutien financier varie suivant la situation précise des parents et du foyer.

Le dispositif Paje bénéficie aux enfants nés à partir de 2004, sans prendre en considération du mode de garderie et du risque de remplacement des deux allocations citées (qui ont été supprimées). 

Paje inclut la prime de naissance d'un montant de 923,08 euros par enfant à naître – montant valable jusqu'au 31 mars 2017 puis ajustement -.

1- La prime de naissance fixe

Pour bénéficier de ce montant non négligeable, des conditions doivent être respectées :

  • être éligible aux prestations d'allocations familiales, 
  • un plafond de ressources annuelles :

- 35.872 euros pour un couple avec un unique revenu et 1 enfant, 

- 45.575 euros pour un couple avec deux revenus et 1 enfant, 

- 45.575 euros pour un parent isolé et 1 enfant, 

- 42.341 euros  pour un couple avec un unique revenu ou  et 2 enfants, 

- 52.044 euros pour un couple avec deux revenus et 2 enfants, 

- 52.044 euros pour un parent isolé et 2 enfants.

  • La grossesse doit être déclarée dans un délai de 14 semaines à la Cpam – Caisse primaire d'Assurance maladie ou à la CAF.

Une prime d'adoption est aussi possible pour un montant de 1864,15 euros pour chaque enfant adopté sous certaines conditions – le même plafond de ressources que pour la prime de naissance -. Ce montant sera réajusté le 31 mars 2017.

2- L'allocation de base par mois

L'allocation de base sert à aider financièrement les parents pour les frais liés à l'éducation et à l'entretien de l'enfant.

Les critères d'attribution sont :

  • être éligible aux prestations d'allocations familiales, 
  • l'âge de l'enfant doit être inférieur à 3 ans, 
  • ou adoption d'un enfant âgé de moins de 20 ans, 
  • l'allocation est versée par famille lors d'un même accouchement (si 2 naissances simultanées au même accouchement alors 2 allocations sont versées, tout comme deux adoptions simultanées), 
  • les montants mensuels de l'allocation sont : 184,62 euros par mois pour le taux plein, ou 92,31 euros par mois pour le taux partiel en fonction du plafond de ressources annuelles – montant réévalué le 31 mars 2017 -. Les montants sont versés 1 mois après la naissance ou l'arrivée de l'enfant jusqu'à la date anniversaire de 3 ans (l'arrêt du versement se fait 1 mois avant) ou durant 12 mois au minimum pour les adoptions jusqu'à l'âge de 20 ans.

3- Aide PrePare par mois

PrePare signifie Prestation partagée d'éducation de l'enfant. Elle concerne les parents ayant réduit ou cessé leur activité professionnelle suite à une décision pour élever et éduquer votre ou vos enfants.

Voici les conditions d'octroi :

  • être éligible aux prestations des allocations familiales et avoir un ou des enfants à charge, 
  • l'âge de l'enfant doit être inférieur à 3 ans ou adopté un enfant âgé de moins de 20 ans, 
  • le parent a réduit son travail (travail partiel) ou a cessé son travail sous certaines conditions de revenus pour les temps partiels non salariés, 
  • avoir validé 8 trimestres en cotisations en assurance vieillesse durant les 2 dernières années si un premier enfant ; durant les 4 dernières années si le parent a 2 enfants ; durant les 5 dernières années si le parent a plus de 2 enfants, 
  • le montant de la prestation PrePare est de 390,92 euros par mois en taux plein dans le cas d'une cessation totale de l'activité professionnelle, ou 252,71 euros par mois en taux partiel dans le cas d'une cessation partielle de l'activité professionnelle – si travail inférieur ou égal à un mi-temps -, ou le montant de 145,78 euros par mois dans le cas d'une cessation partielle de l'activité professionnelle, de l'ordre de 50 % à 80 % en temps de travail, 
  • - La durée de versement varie selon le cas de figure :
  • la durée de versement de la prestation mensuelle s'élève à 6 mois pour un couple – chaque parent peut recevoir l'allocation – pour un premier enfant âgé de moins de 1 an ou une durée de versement de 12 mois une personne seule si votre premier enfant est âgé de moins de 1 an, 
  • la durée de versement de la prestation mensuelle s'élève à 24 mois au maximum pour un couple – les deux parents peuvent bénéficier de cette prestation – qui avait déjà un enfant dans le foyer et cette prestation est versée dans la limitation de 3 ans en âge de la dernière naissance, 
  • la durée de versement de la prestation mensuelle est de 3 ans pour une personne seule ayant déjà eu un enfant et dans la limite de 3 ans en âge du dernier né, 
  • la durée de versement de la prestation mensuelle s'élève à 4 ans pour un couple – les deux parents peuvent y bénéficier – ayant des triplés ou plus dans la limite d'âge de 6 ans pour les derniers nés ou une durée de versement de 6 années pour une personne seule ayant des triplés ou plus.

Compléments importants sur ces points : Si un couple veut percevoir le même mois la prestation PrePare alors la limitation du doit est fixée par le taux plein, c'est-à-dire le montant de 390,92 euros par mois.

Lorsqu'une personne ou un couple élèvent plusieurs enfants, le délai du versement des droits est réduit en fonction de la durée de versement mensuel de la prestation maternité – réduction en rapport avec le nombre de mois postnataux ou du nombre de mois après la naissance du bébé avec versement des indemnités liées à la maternité -.

Plus : Il suffit de faire la demande par l'envoi d'une lettre simple à la Caisse d'allocations familiales (CAF) pour recevoir l'allocation ou l'aide à la naissance/adoption en incluant tous les justificatifs nécessaires – identités précises, adresses précises, acte de naissance ou agrément pour l'adoption.

Si vous êtes allocataire de prestations, il est possible de se connecter directement sur l'espace dédié "Mon compte" sur le site Internet de la CAF – www.CAF.fr -.

Il est possible de cumuler les aides et prestations sociales sous certaines conditions. Une simulation des calculs de prestations est disponible sur le le site Web de la CAF car la complexité de leurs aides est significative !

4- Le complément libre choix du mode de garde

Les parents bénéficient d’une allocation mensuelle de l’ordre 85 % du salaire de la nourrisse soit 368 euros maximum pour un enfant de 0 à 3 ans et 184,27 euros maximum pour un enfant de 3 à 6 ans.

Si une assistante maternelle s’occupe de la garde de votre enfant, la caisse d'allocations familiales CAF paye à 100% les cotisations sociales, soit 40,15 euros brut par jour.

Si la garde est assurée par une aide à domicile, les parents reçoivent 50% des cotisations sociales, soit 388 euros par mois pour un enfant de 0 à 3 ans, et 194 euros par mois pour un enfant de 3 à 6 ans.

Garde d'enfants et allocations municipales :

Les montants de ces aides sont accordés selon les régions et les villes et gérés par la caisse d'allocations familiales CAF, mais ne sont pas toujours mis en pratique.

Il faut contacter la mairie de votre quartier pour en savoir plus.

Réduction d’impôts :

Le fait d’employer une garde à domicile vous permet de bénéficier une réduction d'impôts d’à peu près 50 % de vos dépenses dont le montant est évalué à 6 750 euros par an au grand maximum.

Si la garde de votre enfant de moins de 6 ans est assurée par une assistante maternelle ou s'il fréquente une crèche, le bénéfice du crédit d'impôts est à 50 % des dépenses soit à un plafond de 1 650 euros par an.

Afin de bénéficier d’une bonne aide, consultez et choisissez la meilleure solution qui vous conviendrait le mieux.

Certains organismes sont là pour vous conseiller, mais vaut mieux vous renseignez-vous auprès de la caisse d'allocation familiale CAF qui est la mieux adaptée pour vous orienter vers la meilleure aide financière.

Si le taux d'endettement moyen d'un foyer est élevé, alors une solution financière de rachat de crédits immobilier et regroupement de prêt à la consommation sont possibles afin de baisser les mensualités de remboursement des crédits.

Nizar Fassi a écrit 37505 articles

Mathématicien de formation, je partage, avec passion pour la chose économique, des idées sur cette encyclopédie bancaire à plus de 10 millions d'utilisateurs bancaires en 10 ans.

Pour mes écrits, je m'inspire de plus de 25 ans de lectures quotidiennes sur l'économie. Et je tiens à remercier les équipes du Larousse, les contributeurs de Wikipédia, les fonctionnaires du service public, les journalistes des Echos, Le Figaro, Le Point, Libération, Le Monde, AFP, AWP, Reuters, Agefi, La Tribune, Xerfi, etc. et je remercie toutes les autres sources que j'ai pu découvrir.

J'invite les internautes à visiter ces sites Internet de qualité et à s'abonner.

8 commentaires en rapport avec “Aides financières CAF : naissance, frais de garde, nourrice, garderie et crèche

  1. asma ***** commente:

    je suis une femme en fyer j'ai un enfanta l âge de 10 moi j'ai jamai travaillé ici en enfant je suis étrangère quelles sont les aides que je peu les avoir de la CAF car la paye de mon mari sa suffit pas merci

  2. angele commente:

    combien je fait être rembourser pour une nounou avec un contrat a temps pleins et moi je reprend seulement a 50 pourcent
    j'ai pas trouver de nounou pour un 50 pourcent j'ai pas une le choix

  3. Marine commente:

    Étant agée de 20 ans, j'ai un fils de 6 mois, sauf que mon copain est propriètaire sans crédit.
    Et biensur je veux faire une formation de 1 ans et donc mon enfant doit être garder.
    A quel aide puis-je avoir le droit ?

  4. berthonnet commente:

    J'ai un fils de 8 mois je ne travaille pas et je vais peut-être toucher des allocations chômage mais pour l' instant je ne perçois que 171 euros pour mon enfant jusqu'à ces 3 ans mon mari travaille depuis aujourd'hui à quelles aides peut-on prétendre ?

  5. ENIRAKPITT commente:

    J'ai un enfant né le 14/01/03. Jusque quelle date la CAF va-t'elle me rembourser trimestriellement la garde auprès de la nourrice agréée ? A quelle date le remboursement cessera-t-il ?

    Après 6 ans, quels sont les autres moyens de garde ? Et que puis-je prétendre comme remboursement ?

    Merci beaucoup de votre aimable réponse.

  6. HOUVENAGHEL commente:

    Ayant un enfant de 4 ans et travaillant très tôt le matin il faut que je mets mon fils en nourrice la nuit. Ais je une aide financière pour m'aider financièrement dans cette démarche. Je suis seule avec l'enfant.