questions-réponses Articles

Accident bancaire (définition et conseil)

Question : J'ai appris que j'avais un "accident bancaire" ce jour au Crédit Agricole,  personne ne comprend de quoi il s'agit.
Pouvez‐vous me guider dans les démarches éventuelles à effectuer car personne n'a compris cet incident bancaire  ?

Je suis dans l'impossibilité d'envisager un avenir quelconque avec un crédit auto de 15750 euros à 350 euros/mois chez Cofinoga pour l'achat d'une voiture Renault ZOE que je viens de réaliser. J'avais refusé le prêt du concessionnaire Renault car le prêt Diac avait un taux d'intérêt trop élevé et la réponse tardait.

Je crois que l'incident bancaire est lié au refus de la première mensualité du crédit de la voiture. Vont‐ils m'enlever la réservation du véhicule ou bloquer la carte grise ?

Je vous prie de bien vouloir m'aider à comprendre et à résoudre ce problème de prélèvement bancaire refusé et des frais se sont ajoutés pour des opérations non conformes.

Réponse : Définition : un accident bancaire signifie incident bancaire ou incident sur compte en banque.

Les types d'incident ou d'accident bancaire les plus courants sont l'impayé d'une mensualité de crédit, le prélèvement refusé, le chèque rejeté, le découvert bancaire non autorisé, la capture de la carte bancaire, etc.

Certaines opérations de votre conseiller bancaire sont payantes sous la forme de frais d'intervention.

Il est nécessaire de définir ces refus et ces frais, et d'en comprendre l'origine. Dans bien des cas, il s'agit d'un manque de fonds sur le compte impliquant un refus d'un prélèvement automatique ou d'un paiement par carte (ou par chèque).

Réduire ses dépenses et augmenter ses ressources forment deux paramètres à mettre en oeuvre.

Prendre un rendez‐vous pour évaluer la situation du compte avec votre conseiller serait une bonne démarche.

Si un crédit est trop lourd à assumer alors il faut penser à le lisser ou à vendre le véhicule pour solder le prêt.

Sinon, une nouvelle tentative du prélèvement du prêt auto va s'opérer. Il faudra laisser assez de capital sur le compte bancaire lors du passage de prélèvement de la mensualité pour éviter à nouveau un incident bancaire engendrant des frais supplémentaires inutiles.

Essayer de contacter le service financier de votre établissement de crédit (Cofinoga) pour vous laisser du temps afin de régulariser votre situation. Le médiateur de l'établissement pourrait être plus conciliant si vous avez la détermination de rembourser rapidement les éventuels retards.

Si vous êtes surendetté, pensez à déposer un dossier de surendettement à la Banque de France.



Nizar FASSI a écrit 37503 articles

Responsable éditorial du média digital Rachatducredit.com depuis 2007.
Je tiens à remercier les sources et équipes du Larousse, les contributeurs de Wikipédia, les fonctionnaires du service public, les journalistes de Les Echos, Le Figaro, Le Point, Libération, Le Monde, AFP, AWP, Reuters, Agefi, La Tribune, Xerfi, etc.

Je remercie également toutes les autres sources moins connues que je cite et lie systématiquement.

Si vous constatez une erreur ou si vous êtes insatisfait, n'hésitez pas à me l'indiquer afin que je puisse rectifier (nizar.fassi@gmail.com).