Samedi 19 avril 2014

L'art est un vecteur culturel,utile à notre société ?

L'art se diffuse dans nos sociétés au sein des biens que l'on achète par la forme et les couleurs.Pour beaucoup, par les conditions de travail et de la vie, la musique et le cinéma sont des drogues permettant de résister le temps d'attendre des jours meilleurs.C'est une forme d'évasion de soi.

Seulement par la société du divertissement, l'art (par la musique, le cinéma ,certaines littératures, haute couture ) a appauvrit la culture de la jeunesse et dirigé des parcours professionnels vers un mur.Evidemment , certains artistes me répondrons vous parlez de l'art sous sa forme la plus populaire et néfaste.Pourtant, ce qui compte c'est le constat des dommages et conséquences causées.

Devenir artiste, c'est décider de vivre le plus tranquillement possible.Dans le cas où ça ne marche pas, on peut se cacher derrière l'incompréhension du plus grand nombre...Et la fameuse phrase, seulement après ma mort ,on comprendra mon oeuvre.. Même si votre toile signifie quelquechose de simple, de plaisant ou de complexe...quel intérêt ? quel apport à la société de plus que l'on sait déjà , ou plus qu'un livre ? Apportez vous un bien utile à utiliser, un service utile ? La réponse est un apaisement de l'esprit, une réflexion sur soi et sur la vie...Tout tableau ne devrait pas dépasser le coût de 500 euros : le cout de la peinture, le temps éventuellement passé, et les efforts de recherche culturelle et historique...

La littérature au moins ne coûte pas cher, et peut donner une réflexion constructive, désordonnée ou paisible ...c'est le but recherché d'un tableau par un aspect visuel.

Quand je vois à la télévision qu'un photographe a attendu 10 moins sous la neige pour pouvoir effectuer une photographie d'un léopard des neiges, il est vraiment loin des réalités économiques et sociales de la France.J'aurai pu lui offrir un livre spécialisé sur les léopards des neiges, il aurait su que son travail est inutile.Quel apport ? Il a même reçu un prix pour le récompenser de son effort.Je pense qu'il aurait mérité bien autre chose de la part de la France.Il faudrait l'amener au chaudron dans une usine ,et qu'il travaille pendant 10 mois, il comprendra le luxe qu'il s'est offert pendant que la france travaille pour lui offrir son prix avec l'argent publique.

L'art doit rester un loisir quand il n'est pas au sein d'un service d'une entreprise (service marketing, service informatique, bureau d'étude, architecture, automobile, mobilier...).Dans ces conditions, ils peuvent exprimer leur art au service du plus grand nombre.Le talent ne peut rester enfermer dans des certitudes ou dans des futilités.

Toutes les autres formes artistiques sont à mettre dans la case loisir.Trop d'artistes (musiciens, écrivains, peintres...) vivent des aides sociales (rmi) en attendant le jour j .Ils ne peuvent pas vivre sous le crochet des travailleurs.Ils doivent travailler, et exprimer leur art dans les temps de loisirs.

C'est du rôle de l'état d'informer sur ce genre de vocation, et de donner les statistiques d'échecs professionnels.Il existe encore des filières universitaires totalement dédiées à l'art.Ce genre de matière ne peut être mis seulement dans la case option d'une filière markéting ou autre...Les réalités sont ainsi faites.

Le marché de l'art en france ne représente quasiment rien.La france prend une part de seulement 5,6 % du marché mondiale.C'est à dire de 168 millions d'euros.Cela ne représente même pas une journée d'affaire à la bourse de paris.Et ce secteur dont les gains sont peu rétribués, amènent une grande jeunesse vers des chemins sans avenir professionnel.

Vends livre de collection gargantua de Rabelais

Le climat des affaires en France progresse selon la Banque de France

Succession et héritage:Bijoux,or,pierres précieuses,sculptures,peintures et objets d’art,un contrôle attentif des impôts en cas de décès puis transmission !

Financement:Affaire d’art ancien avec bon d’engagement ?

Marché de l’or et matières premières comme valeur refuge

Le plan de relance de l’économie française

Acheter à crédit les cadeaux de noel et vacances de fête de fin d’année