Jeudi 24 avril 2014

Préparer une retraite paisible en Bretagne sans crédit ?

Du côte de la Bretagne

La Bretagne est une région atypique. Ce n’est pas le sud, il ne fait pas soleil toute l’année, et pourtant cette région connait un attrait exceptionnel.

Un grande partie de la population souhaite la vie calme avec une variété des climats et paysages. Il préfère le climat venu de l’atlantique nord que celui de la mer méditerranée. De nombreux retraités de la région parisienne souhaite passer la retraite dans les côtes bretonnes. Ayant des origines bretonnes, ou apprécier les paysages, le climat et les bretons lors de séjours succincts, ils s’installent sur les côtes bretonnes de La rochelle, Saint Nazaire en passant par Vannes, Lorient, Guidel, Concarneau, Quimper,Pont Aven, Douarnenez , Crozon, Brest (finistère), Saint Pol de Léon, Perros Guirec, Paimpel, Saint Brieuc dans la Côte d’Armor ,Saint Malo , Granville, Cherbourg-Octeville…. après 40 années de travail bien remplit. Sans compter les milliers d’anglais qui viennent apprécier la vie bretonne, et s’installer pour du long terme.

Ils recherchent une vie sociale moins formelle et plus franche, à connaître une vie de pêche, de vent et d’un climat sinusoïdale. Bien entendu, tout cela est dans l’esprit et le rêve. La réalité est plus complexe. Pour trouver une maison ou un appartement à vendre à moins de 10 km des côtes, il faut chercher longtemps. Et la rareté, des biens immobiliers à vendre, monte les prix vers des sommets. La location est à prohiber car trop chère. Après 40 ans de travail, on souhaite connaitre une vie tranquille. En général, propriétaire d’un pavillon ou d’un appartement dans sa région de travail (Paris, Nanterre, Val-D’oise, Yvelines, Evry, Tours, Troyes, Reims…), il reste parfois une partie du crédit immobilier à rembourser à la banque.

On souhaite vendre sa propriété pour rembourser le crédit immobilier, acheter la petite maisonnette sur la petite côte bretonne, acheter un voilier (même petit), et profiter d’un supplément de capital. Cependant, le tableau est moins rose dans les faits. En générale, après avoir vendu son appartement ou sa maison, il ne reste plus grand-chose après l’achat de la maison en Bretagne. Même parfois, cela demande un supplément. Quand une masse importante de la population française se dirige vers la Bretagne , les prix ne peuvent qu’augmenter à la mesure des demandes. Lorsque une population aisée vient se mettre à vouloir sa maison de retraite secondaire ou tertiaire, comment un retraité moyen pourra t-il s’offrir le rêve tant attendu. Même dans la retraite, on ne peut trouver un apaisement. Le crédit relais devient pratiquement une automaticité dans le cas d’un déménagement, on souhaite s’offrir la maison de ses rêves, en attendant de vendre son bien immobilier. On s’offre son petit voilier par crédit bateau grâce à la garantie de la pension retraite et de la garantie hypothécaire. S’accumule la mensualité du crédit relais qui commence à perdurer, le crédit bateau, et l’éventuel crédit auto ou une réserve d’argent restant à rembourser.

Les pensions de retraite correspondent à peine à 60 % du dernier salaire si on n’a pas souscrit à une mutuelle-prévoyance retraite ou une assurance complémentaire de retraite. Les soins médicaux peuvent devenir chers si on n’a prévu de s’inscrire à une assurance mutuelle santé. Ceci pour préciser , les différents besoins à prévoir en plus des difficultés bancaires, d’achat-revente de bien immobilier. La préparation d’une retraite en Bretagne doit se faire longtemps à l’avance. Bien connaître ses capacités réelles de financement, le véritable nombre de points de retraite accumulé, sa réelle pension de retraite.

 Pour un salarié comme pour un fonctionnaire, il est nécessaire de souscrire une mutuelle ou une prévoyance pour compléter la pension de retraite. C’est pendant la vie active et professionnelle que la retraite se prépare. Pourquoi ne pas acheter un petit appartement ou maison bretonne comme investissement locatif ? Pourquoi ne pas acheter son voilier ou petit bateau à crédit pendant sa vie professionnelle lorsque l’on touche un salaire à 100% et des primes ?

En plus, planifier et préparer sa retraite pendant sa vie professionnelle comme sur échiquier, on prend plus de plaisir à travailler,car c’est une motivation supplémentaire qui s’ajoute pour accomplir son rêve. Plus besoin d’attendre un éventuel acheteur pour son lieu d’habitation pour s’offrir la maison sur la petite côte bretonne.

Il ne faut surtout pas construire sa retraite pendant le temps de sa retraite. Sinon, il est déjà trop tard. Arriver à 40 ans, c’est l’âge où il faut commencer à préparer les éléments principaux de sa retraite : le bien immobilier sur la région voulue (Bretagne, côte d’azur, Avignon, Montagne, Perpignan…), les équipements nécessaires (voilier, bateau à moteur, plongé, juste le bikini le maillot de bain et une chemise à carreau….)

Avant de passer en retraite , lorsque l’on a accumulé plusieurs crédits à rembourser simultanément, il est nécessaire de préparer la baisse des revenus.La pension de retraite suffira-t-elle à payer tous les crédits et à garder un bon train de vie ? Sans ressource suffisante après paiement des crédits, ai je les moyens financiers pour dépenser et voyager ?

Ces questions se posent lorsque vient les 5 dernières années de travail avant de partir en retraite.Pour ceux qui arrivent à la retraite sans crédit ou peu de crédit par rapport à la pension de retraite, cette question n’a pas lieu d’être.Cependant, pour de nombreux particuliers espèrent trouver des solutions et des réponses à ces questions.

Certains particuliers utilisent des méthodes de restructuration des crédits engagées.C’est à dire un refinancement par le rachat des crédits par un établissement de crédit ou une banque.Cela permet d’obtenir un seul crédit à mensualité réduite pour l’ensemble des crédits.C’est le regroupement de crédits, la baisse du taux d’intérêt et l’allongement de la durée qui joue un rôle déterminant pour obtenir l’effet escompté.

Pour d’autres , le crédit viager hypothécaire est une nouvelle solution.La banque propose une rente mensuelle pour compléter votre retraite qui sera déduit de la vente de votre bien immobilier au moment du décès.C’est à dire que les éventuels héritiers du patrimoine pourront jouir de l’héritage qu’une fois que la banque aura déduit les avances qu’elle a prêté sous forme de rente mensuelle ou d’un montant unique.

Une retraite bien préparée peut être l’addition d’une souscription assez tôt d’une assurance complémentaire de retraite au sein de l’entreprise où on travaille,une souscription à un contrat d’assurance vie ,d’un rachat de crédit et d’un prêt viager hypothécaire.Sans oublier d’avoir bien évalué les coûts des projets de retraite : achat d’un bien immobilier, achat de matériel spécifique ou d’un véhicule automobile ou autres (mobil-home, bateau, petit avion, moto des neiges…).

 

VN:F [1.9.20_1166]
Rating: 0.0/10 (0 votes cast)
VN:F [1.9.20_1166]
Rating: 0 (from 0 votes)


Article publié dans : Epargne : toutes les infos

A LIRE AUSSI :
  • Crédit côte d’armor (saint-brieuc)
  • Acheter un château en bretagne
  • Belle demeure de france
  • Comment stopper/supprimer des crédits de consommation ?
  • Acheter un manoir en bretagne
  • Acheter une résidence secondaire en bretagne
  • Prix immobilier neuf en vefa et livrés dans les régions?
  • Comment préparer un complément de retraite ?
  • Crédit de bretagne
  • Améliorer sa retraite :créer un rente locative ?


  • Sujets connexes: , , , , , , , , , , , , , ,