Nizar Fassi a écrit 37338 articles

Nizar Fassi rédige des publications économiques et financières sur le média encyclopédique Rachatducredit.com et Ecobank.fr notamment sur les rubriques en économie et finance.

2 commentaires en rapport avec “Ouvert un commerce et rsa

  1. nicolas commente:

    Depuis juin 2009, le revenu de solidarité active (RSA) remplace le revenu minimum d’insertion (RMI), l’allocation de parent isolé (API) et la prime de retour à l’emploi. Il peut être cumulé avec des revenus professionnels en-dessous de certains plafonds (en fonction de la composition du foyer et de ses ressources).

    Il a pour objectif de garantir aux bénéficiaires un revenu minimum en complétant les revenus tirés du travail, afin de lutter contre la pauvreté et de soutenir l’exercice d’une activité professionnelle ou le retour à l’emploi.

    Son montant, fixé à 460,09 € en 2010 pour une personne seule, est majoré de 50 % lorsque le foyer compte 2 personnes (soit 920,18 €) et de 30 % par personne à charge supplémentaire.

    Les travailleurs indépendants et les chefs d’entreprise individuelle (artisans, commerçants, professions libérales, etc.) relevant du Régime social des indépendants (RSI) peuvent en bénéficier, s’ils n’emploient pas de salariés et si leur dernier chiffre d’affaires annuel est inférieur aux limites du régime de la micro-entreprise (soit, en 2010, 80 300 € pour une activité commerciale et 32 100 € pour les prestations de services).

    Un simulateur en ligne permet d’effectuer un test d’éligibilité et de calculer ses droits au RSA.

    Informations sur le RSA
    Haut commissaire aux solidarités actives contre la pauvreté

  2. Melibulle commente:

    Pour ma part j’ai demandé le rsa en qualité de commerçante, sans versement de salaire, il y a un an. Il m a ete accordé 3 mois après, mais depuis je vis un enfer avec les services sociaux! Convoquée une première fois, 6 mois après les débuts de versement de ce minimum social, pour signature d’un contrat d’insertion, 15 jours après j’ai été convoqué par un contrôleur qui m’a donné 6 mois pour commencer à me verser un salaire. Si dans ce laps de temps je n’y parviens pas ils m’ont clairement indiqué par courrier que je serais contreinte de fermer mon commerce et serait ré-orienté vers l’emploi! Je connais nombre de commerçants dans mon cas qui n’ont pas eu de tels ultimatum….que faire!? Je n’ai absolument pas envie de retourner sur le marché de l’emploi, ma société est rentable…je demande juste une aide (340€/mois) et me voilà sous l’oeil de Moscou! Il est déjà compliqué de recevoir de telles aides pour le symbole qu’elles renvoient, mais en plus se sentir coupable!

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>