Mercredi 23 avril 2014

Temps de chien:les jeux d’argent en ligne,nouvel eldorado

Rien ne va plus dans l’économie,il faudra faire le triste bilan de l’année écoulée.Les jeux sont à faire avant 00h00 ce 31 décembre qu’on soit un optimiste haussier ou un éternel baissier.Les prévisions et autres paris sur l’état futur des actifs financiers et immobiliers sont en pleine rédaction chez la plupart des analystes et économistes.Plus que les années précédentes,une partie de rigolade gratuite nous attend.

Les journalistes feront un jolie copier/coller des communiqués.Leurs prédictions resteront sans aucune originalité ou clairvoyance:la récession économique est claire.Tout le monde le sait et le sent.De notre côté,on en parle depuis 18 mois.La baisse est généralisée,du prix immobilier au m² à la valeur des actions en bourse.Même la valorisation des matières premières tombent.Seule l’inflation du coût de la vie inquiète les familles.

C’est la seule chose qui ne baisse jamais en france.On ne peut pas faire ses courses au magasin ou au marché sans entendre des ménages se plaindre de la hausse des prix à la consommation…et ils ont raison.En ces temps d’hiver,le sale temps est partout et presque pour tout le monde.Quelles stratégies commerciales ou financières adoptées en temps de morosité et de crise?Le travail.Oui,le travail et le labeur retrouvent leurs lettres de noblesse.L’argent facile et rapide,symbolisés par la finance de marché et l’immobilier,est devenu démodé,voire ringard.Les déboires des banques,des traders véreux( Madoff) et des golden boys maladroits(voire mégalo, Kerviel) ont conforté que l’avenir n’est pas à 100% financier.

La bourse et les plus values délirantes continueront à pleuvoir sur Wall Street ou le CAC 40 mais cette année on a tous compris qu’il y avait plus de perdants que de gagnants à la loterie financière.Il faut revenir sur le développement d’une économie plus saine et plus concrète.On ne va pas refaire le refrain fatiguant du développement durable…mais si on pouvait approximer ce concept,on avancerait probablement un peu plus vite.

N’est-ce pas les banquiers et autres têtes pensantes qui se moquaient des joueurs surendettés à cause de leur addiction aux casinos en ligne et autres poker ? Les jeux de loto et de paris d’argent sont les drogues(l’opium) du peuple pensent-ils?Ils ont fini par comprendre que le « peuple joueur » avait,au moins,le courage de jouer avec leur argent qu’il soit gagnant ou perdant….Il ne se cache pas derrière une responsabilité externe (c’est pas moi,c’est la crise ou c’est l’autre trader).

La responsabilité n’est plus à la mode.Le code d’honneur n’existe plus.L’exemple du grand patron responsable est une vraie plaisanterie inquiétante.Après tout,ces grands chefs d’entreprises n’ont rien demandé à personne:le système leur a tout donné.Le capitalisme à la française est une machine à briser des espoirs.Cette grave crise va enfoncer les jeunes à rechercher du travail dans la fonction publique,en suivant le modèle idéal et sécurisant construit par leurs aînés.Et ils ont raison.Pourquoi feraient-ils autrement? Pourquoi se casseraient-ils le crâne à innover, à inventer, à risquer, à travailler, à perdre alors que tous leurs nouveaux idoles,ceux de l’après crise,sont les hauts fonctionnaires de l’état ou les cadres supérieurs salariés(pdg,dg..)?A la sortie de l’école,les jeunes iront tout droit signer pour une vie de rêve et bien régler.On ne rigole plus avec l’insécurité.Ils n’écouteront plus la prêche des gourous sécurisés sur l’entrepreneuriat et l’aventure merveilleux(magique?) de la création d’entreprise.Ils en ont vu d’autres avant.Les emmerdes jusqu’au cou,ils connaissent parfaitement,il suffit de regarder la télévision ou observer la débandade commerciale autour de soi.Personne n’est con.

Le passé nous rattrape:une partie des « vrais et faux 1968″ sont aux commandes du système économique ou politique et je crois que leur histoire pèse lourd sur la jeunesse.Ils ont tout raflé et rien donné.Leur mode de pensée sécurisant a été dupliqué par toutes les générations qui ont suivi.En france,on n’a jamais vécu ou connu une véritable rupture.On a perdu sur tous les plans:social,économique,culturel et politique.

Avec un temps de chien comme celui-là,vaut mieux aller jouer aux jeux de grattage en ligne ou se saouler le cerveau ou jouer à la console wii en attendant le prochain concours de la fonction publique.

VN:F [1.9.20_1166]
Rating: 0.0/10 (0 votes cast)
VN:F [1.9.20_1166]
Rating: 0 (from 0 votes)


Article publié dans : Finance : toutes les infos,Placement

A LIRE AUSSI :
  • Opérateurs de paris en ligne:100 candidats pour licence de jeux d’argent sur internet !
  • Fisc et impôts:barème de prélèvement sur les casinos en réduction
  • Sos joueur numéro vert pour les accrocs des jeux d’argent casino?
  • Les sites de jeux d’argent devront être interdits selon le groupe tranchant ?
  • La française des jeux fdjeux décide de parier sur internet plutot que les grandes surfaces!
  • Jeux en ligne:l’argent ne coulera pas à flot ?
  • Les joueurs sur internet:jeux d’argent et paris sportifs en ligne cartonnent chez les ménages ?
  • Site de jeux en ligne pour jouer à crédit et perdre doublement son argent!
  • Jeux financiers:gagner au concours boursier réel et championnat de france de devises monétaires?
  • Jeux vidéo pour jouer pendant la crise:l’oubli des problèmes d’argent avec le divertissement?


  • Sujets connexes: , , , , , , , ,