Mercredi 01 octobre 2014

Le toit du bonheur pour une maison ou un châlet

Nouveauté chez les français: toit du bonheur attirant par son design et sa structure végétale.

En définition elle est une toiture plate recouverte de « terres et de végétaux ».

Malgré cent ans d’existence elle n’est arrivée en france qu’au début des années 1990 et se développe depuis peu.

Sa popularité dans l’hexagone n’est que de 1% alors que les Allemands en sont à 13 millions de m² ce qui en dit long sur sa propagation.

Son implantation requiert un nouveau toit avec une pente supérieure ou égale à 3° compte tenue de sa végétation intensive.

Certaines collectivités commencent à mettre en place des aides financières pour ce type de travaux car un toit vert baisse la prime d’assurance sur les risques liés à la grêle grâce a sa texture.

Les conseils d’un professionnel du métier sont nécessaires sachant la grande variété des toits à implanter( intensif,extensif, semi-intensif).

Un professionnel détermine la période de mars-octobre pour une implantation de végétaux sur le toit.

Les végétaux plus appropriés sont les sédums qui sont des plantes vivaces qui résistent aux intempéries.

D’autres plantes conseillées sont « les plantes couvre-sol » qui sont de deux sortes: une préférant l’ombre et l’autre le soleil.

La particularité du toit vert est à son niveau de vie deux fois supérieur à un toit bitumé à cause d’une meilleur résistance aux chocs thermiques.

VN:F [1.9.20_1166]
Rating: 0.0/10 (0 votes cast)
VN:F [1.9.20_1166]
Rating: 0 (from 0 votes)


Article publié dans : Travaux et amélioration : toutes les infos



 

Sujets connexes: , , ,