Dimanche 20 avril 2014

Investir en assurance vie : informations, explications et conseils

L’assurance vie est un contrat d’assurance permettant le versement d’une somme d’argent en fonction d’un évènement aléatoire lié à la vie ou au décès de l’assuré.

Le souscripteur ou le bénéficiaire reçoit ainsi,selon le cas,une rente ou un capital.Sa forme particulière en a fait un placement financier très apprécié par les ménages désirant épargner en toute sécurité.

Ce produit d’épargne offre également des avantages fiscaux non négligeables notamment lors des successions.C’est un contrat distribué par les compagnies d’assurance et les banques.

Les courtiers et les comparateurs gratuits en ligne peuvent apporter une réelle valeur ajoutée en décryptant les meilleures offres du marché.

Sommaire

 

POURQUOI INVESTIR DANS UN CONTRAT D’ASSURANCE VIE ? A QUI S’ADRESSE T-IL ?

Il s’adresse avant tout à des bons épargnants aux souffles long. Sans cela , l’avantage fiscal (8 ans) se perd et le gain est minimal.

L’assurance vie est un contrat d’assurance vie.Qui dit contrat , qui dit à lire attentivement : clauses de ruptures, frais de gestion , garantie des placements, les supports disponibles…

Ce qui est intéressant avec un contrat d’assurance vie ,c’est la diversité des supports tout en bénéficiant d’avantages fiscaux.

En effet , certains contrats d’assurance vie permettent d’investir sur l’ensemble des marchés boursiers mondiaux, marché des changes (forex) ,or, pétrole, fcp scellier…

QU’EST-CE QU’UN CONTRAT EN ASSURANCE VIE EN SUPPORT EN EUROS ?

Il s’agit d’un investissement sur des fonds obligataires en monnaie européenne. Les banques et assurances proposent, dans la majorité des cas, une garantie du capital épargné dans ces fonds.

QUELS SONT LES FRAIS DES CONTRATS D’ASSURANCE VIE ?

Il existe des contrats sans frais d’entrée et sans frais de gestion. Cependant, pour ces supports, les rendements sont, en général, faibles.

Pour des contrats élaborés avec des possibilités d’investissement variées, variables et croisées, il existe des frais d’entrée, des frais annuels de gestion et des frais d’arbitrage. Les contrats multisupports sont identifiés pour cette famille financière de contrat complexifié.

Qu’est-ce qu’un rachat du contrat ?

Il s’agit d’une clause permettant à l’assuré de récupérer une partie du capital investi avant la fin du contrat. Cette opération n’est pas, dans la majorité des cas, sans frais.

LES RISQUES D’UN INVESTISSEMENT DANS UN CONTRAT D’ASSURANCE VIE ?

Les rendements varient en fonction du type de contrat. Certains contrats distribués par les compagnies financières proposent une garantie du capital versé, et parfois la garantie supplémentaire d’un rendement annuel minimum.

Pour la grande famille des contrats multisupports, il n’existe pas une garantie sur l’ensemble du capital investi. La perte est un élément possible du contrat par la dépréciation des actifs et des actions dans lesquels le souscripteur a souscrit à travers son contrat. Les résultats passés du contrat, de l’établissement distributeur ou créateur du contrat ne doivent pas être l’élément, même secondaire, ayant amené à la souscription car la perte peut exister même si une compagnie financière démontre des résultats passés positifs et exceptionnels.

Ce qui comptera le plus, c’est donc les actifs choisis en investissement. C’est croire à la valorisation croissante des actifs dans lesquels les placements sont réalisés. Certains contrats laissent une totale ou une partielle liberté sur les choix d’investissement.

Le taux de rendement ?

Pour un contrat totalement garanti en capital, le taux de rendement annuel est proposé entre 3 et 5 % par les compagnies d’assurance et les banques.

Pour les autres contrats, il n’existe aucun taux de rendement garanti. Il peut même être négatif. Les assurances et banques mettent en avant les taux de rendement des années précédentes. Je ne conseille pas de prendre en compte ce critère. Il est conseillé de lire le paragraphe précédent.

LA FISCALITE

Le contrat d’assurance propose une défiscalisation des plus values (hors taux des prélèvements sociaux obligataires de 13,50 %) sur les capitaux investis à l’issue du contrat d’assurance vie.

Il est possible de garder le contrat d’assurance après la période des huit ans, et garder des avantages fiscaux non négligeables.

Vaut-il mieux investir dans l’immobilier ?

En terme de valorisation associée à certaines aubaines fiscales, de nombreux particuliers ont pu augmenter la valorisation des actifs immobiliers sur plusieurs années. Cependant, parfois la gestion des loyers peut prendre des tournures difficiles sans compter que la fiscalité changeante peut réduire à terme le gain visé.

Si un investisseur peut investir sur les deux domaines, une diversification des placements est toujours recommandée. Il existe également, une astuce pour investir dans l’immobilier par un contrat d’assurance vie. Il suffit dans des valeurs liées à la construction immobilière, sur des fonds communs de placement spécialisés dans l’immobilier même parfois aux lois de défiscalisation immobilières.

Choisir d’investir en bourse par un PEA ou un contrat d’assurance vie ?

La durée du plan d’épargne action (5 ans et plus) est plus courte qu’un contrat d’assurance vie (8 ans).Le PEA vise principalement les valeurs du Cac40 et de la place parisienne.  La fiscalité sur les gains des capitaux investis reste à la hauteur des prélèvements sociaux après 5 ans.

L’éventail des possibilités d’investissement, les offres, la mise en place des mécanismes complexes mais simplifiés et des suivis personnalisés des compagnies d’assurance sont à l’avantage des contrats d’assurance vie.

Succession en cas de décès du souscripteur ?

Les capitaux placés par le souscripteur avant ses 70 ans d’une assurance vie sont totalement sans taxes sur l’héritage jusqu’à 152 500 euros par bénéficiaire ou ayant droit, et une taxe de 20 % est automatiquement appliquée pour tout euro dépassant ce forfait détaxé.

Les montants investis et capitalisés après les 70 ans, ils sont détaxés jusqu’à 30500 euros.

Avantages spécifiques à certains contrats en cas de décès ?

Certaines compagnies attribuent une prime à remettre aux bénéficiaires ou aux ayants droits pouvant aller jusqu’à 130 % des capitaux placés en cas de décès naturel ou accidentel avant un âge défini sur le contrat.

Quelles sont les principaux distributeurs des contrats ?

Les compagnies d’assurance, les courtiers assurantiels, les gestionnaires de patrimoine et les banques sont les principaux distributeurs de produit d’assurance. La liste serait exhaustive car il existe plus de 3000 acteurs. Il faut ajouter à cela que chaque compagnie propose une variété indénombrable de produit financier composant les contrats d’assurance vie.

Avant d’investir dans un produit d’assurance vie, il est conseillé d’établir un réel travail sur la comparaison des offres et des clauses indiquées sur les contrats.

Pour réduire les risques d’investissement et de placement,une répartition équitable de ses ressources financières sur les supports suivants est généralement conseillée :

-25 % en immobilier,

-25 % en assurance-vie,

-25 % en livret d’épargne,

-25 % en liquidités.

 

VN:F [1.9.20_1166]
Rating: 0.0/10 (0 votes cast)
VN:F [1.9.20_1166]
Rating: 0 (from 0 votes)


Réponses,Commentaires et Avis concernant “Investir en assurance vie : informations, explications et conseils”

  1. Anonyme dit :

    Question : Lors d’une liquidation judiciaire l’assurance vie est saisie par la banque ?

    Réponse : Cela dépend de la nature des problèmes financiers rencontrés.

    VA:F [1.9.20_1166]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
    VA:F [1.9.20_1166]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  2. admin dit :

    Réponse : Il suffit d’assigner au tribunal vos deux soeurs et demander aux juges de vérifier s’il n’y a pas eu inconformité , une forme de déshéritage ,un abus de droit ou un abus de confiance…et de vérifier votre légitimité à obtenir une part du capital de l’assurance vie.

    VN:F [1.9.20_1166]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
    VN:F [1.9.20_1166]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  3. fanny dit :

    Question : Je viens d’apprendre que ma mère avait une assurance vie de son vivant.A sa mort, mes deux soeurs qui étaient au courant ont bénéficié de leurs parts, que dois-je faire pour savoir si oui ou non ? si j’ai le même droit qu’elles ? car je n ai aucun document en ma possession je vous remercie de bien vouloir m’aider.

    VA:F [1.9.20_1166]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
    VA:F [1.9.20_1166]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  4. Margaux23 dit :

    Question : Je souhaite souscrire à une assurance vie, je suis pacsée et les avis diffèrent en ce qui concerne ma compagne.
    selon certain,n’etant pas mariée avec elle,en cas de décès elle ne percevra que 40% du capital et 60% pour l’état.
    d’autre me disent que le fait d’être pacsé et de la mettre bénéficiaire suffit à ce qu’elle ai la totalité!!
    j’aimerai avoir une réponse sûr,car je ne souhaite pas mettre d’argent de coté pendant x années pour que l’état en prenne plus de la moitié.
    et dans le cas ou elle ne pourrait pas bénéficier de la totalité de l’assurance que puis je faire pour mettre de côté tout en m’assurant qu’elle pourra en bénéficier à 100%?

    Réponse : L’exonération indiquée sur l’article est applicable pour tous les types de relation : marié, pacsé, concubin, amis, famille… C’est justement la particularité successorale du contrat d’assurance vie dans les limites des montants indiqués ci-dessus. Bien entendu, il ne faut pas que ce soit une manoeuvre financière pour déshériter en grande partie les héritiers naturels. Sans quoi, ces derniers peuvent remmettre en cause ce bénéfice en demandant l’avis à un juge.

    VA:F [1.9.20_1166]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
    VA:F [1.9.20_1166]
    Rating: 0 (from 0 votes)

Article publié dans : Comment ça marche une assurance vie ?

A LIRE AUSSI :
  • Règle d’or pour investir en bourse
  • Investir dans une pme ?
  • Placement:maintenir les liquidités pour investir dans les émissions d’obligations ?
  • Assurance sur prêt au dela de 75 ans est ce possible ?
  • Définition de investir
  • Bourse sur internet :suivre les fluctuations boursières investir dans une entreprise ?
  • Comment faire pour investir en bourse ou sur le marché des changes ?
  • Investir en bourse pour un entrepreneur-chef d’entreprise est le début de la fin ?
  • Emprunter pour investir en bourse
  • Définition boursicoter