Encyclopédie bancaire Conseil financier gratuit sur www.rachatducredit.com

06/09/2016

Emprunter un crédit sur avance des héritiers

Classé dans: notaire — Nizar Fassi @ 9:31

Peut-on avoir un prêt sur avance d’héritage de mon père décédé et si le remboursement se fait au moment de la récupération de cet héritage et à quel taux ?

Ma sœur voudrait demander une avance financière sur la future succession de sa mère actuellement sous tutelle, en a-t-elle le droit si oui, faut-il l’accord de ces deux sœurs ? Et a-t-elle le droit de le faire du vivant de notre mère ?

Sachant que notre mère a déjà fait une donation à ses enfants et petits-enfants en 2002 ?

Peut-on obtenir un prêt sur une future succession ? Nous sommes 3 sœurs héritières et l’une d’entre nous désirerait faire un prêt, a-t-elle besoin de l’accord des deux autres ?

Pouvez-vous m’expliquer, svp, la marche à suivre pour l’obtention d’un prêt sur avance d’un héritage sur un bien immobilier, dont nous sommes trois personnes à hériter.

Les risques éventuels pour les deux autres héritiers.

J’envisage aussi des travaux de rénovation dans ma maison, puis-je avoir un prêt hypothécaire sur la valeur de ma maison, mais sans remboursement de ma part, l’emprunt porterait sur la part de mes enfants à mon décès, mais récupérable pour eux car avec les travaux d’embellissement de ma maison elle prendra plus de valeur à la vente. J’ai fini de rembourser ma maison.

 

Réponse :  Le prêt in fine – un crédit avec remboursement du capital principal à l’issue de la période d’amortissement coïncidant souvent avec l’obtention de l’héritage – est souvent proposé par les banques dans le cadre d’une avance sur héritage à l’endroit des héritiers.

N’oublions pas qu’une avance financière reste un prêt d’argent.

Les conditions d’octroi sont relativement strictes : la transparence et la certitude de la succession doivent être totales tout en ayant une bonne capacité de remboursement en cas de non survenance de l’événement.

Le risque pour l’emprunteur héritier ou potentiel héritier est de se retrouver avec un financement in fine lourd à rembourser si l’héritage – pour une raison ou une autre – n’arrive pas.

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaires.

RSS feed for comments on this post. TrackBack URL

Proposez une information complémentaire

Propulsé par WordPress
Mentions légales du site.