Je commence

RachatDuCredit.com: Encyclopédie bancaire

Définition de cycle économique

21/06/16 15:18

FacebookTwitterEmailPrintFriendlyPinterestGoogle+LinkedIn

La définition d’un cycle économique ?

Un cycle économique est une succession de périodes de récession et de croissance pour  une économie donnée. La durée d’un cycle est hypothétique dans toutes les théories des économistes mais il dispose d’une constante technique commune : un retour incessant au même phénomène économique (répétition en boucle).

La définition schématisée d'un cycle économique.

La définition schématisée d’un cycle économique.

 

Les analystes et professeurs s’entendent sur quatre grands cycles :

  • une période de 3 à 4 ans appelée le cycle de Kitchin,
  • une périodicité de 8 années à 10 années appelée le cycle de Juglar,
  • une période cyclique de 15 ans à 25 ans appelée le cycle de Kuznets,
  • une périodicité de 40 années à 60 années appelée le cycle de Kondratieff.

Pour approfondir le sujet des cycles et de la crise économique, il sera utile de lire cette documentation détaillée.

VN:F [1.9.20_1166]
Rating: 9.3/10 (3 votes cast)
VN:F [1.9.20_1166]
Rating: +2 (from 2 votes)
FacebookTwitterEmailPrintFriendlyPinterestGoogle+LinkedIn

Réponses,Questions et Avis :

  1. L'étudiant a envoyé son commentaire.

    Quel est l’objectif de l’étude des cycles économiques ? Je voudrais acquérir des notions de récession, de crise, de croissance et d’expansion dans le cadre de cours d’économie.

    Réponse : La fonction utilité et l’objet d’analyse des cycles se concentrent autour de plusieurs points :

    – la réalisation d’une prospective,

    – une possibilité de prévision et de prédiction en économie,

    – amortir les chocs et la survenance des crises économiques en déterminant la périodicité. La minimisation de l’impact et des effets représente un travail primordial pour les professeurs, chercheurs, banquiers et praticiens de la chose économique et financière.

    On rappelle que les crises engendrent des désastres financiers et humains colossaux comme une forte augmentation du taux de chômage, des faillites, un effondrement des échanges économiques internationaux, la chute de la production des crédits et des tensions de toute nature.

    La récurrence des phénomènes cycliques a forcé les économistes à s’intéresser aux mécanismes sous-jacents, à publier des notes de recherche et à créer des théories pour expliquer.

    Les crises de 1929 et de 2008 ont, par exemple, pu être disséquées sous le spectre de l’analyse structurale des cycles.

    VN:F [1.9.20_1166]
    Rating: 5.0/5 (2 votes cast)
    VN:F [1.9.20_1166]
    Rating: +2 (from 2 votes)

Article publié dans : Finance : toutes les infos