Mercredi 23 avril 2014

C’est quoi le bonheur:pouvoir d’achat ou l’amour de l’argent

S’accrocher à son pouvoir d’achat devient plus difficile,en temps de récession et de crise du crédit.On va essayer de comprendre comment la peur a pris le dessus sur le bonheur de gagner de l’argent facile et rapide et les conséquences à venir de ces changements.

La sonnette d’alarme est tirée:le basculement de l’économie ressemble à un bouleversement des mentalités.L’investisseur devient plus fébrile et inquiet.Plus les sommes d’argent en jeu sont énormes,plus la peur de perdre s’installe,comme un cancer se propageant à la vitesse grand V.La certitude de gains n’a jamais été autant remise en cause.Nombre de libéraux convaincus ont changé leur fusil d’épaule en se réfugiant sous les jupons de la puissance publique.

La tourmente financière a provoqué un regain de peur et d’inquiétudes chez la majorité des ménages français et occidentaux.Les autres pays « non occidentaux ou pauvres » vivent en permanence dans la crise et la peur:la récession mondiale ne changera pas d’un pouce leur vie quotidienne.

La remise en cause des fondamentaux de l’économie et du commerce international apporte son lot de questions sur le social ou les priorités de l’existence.Le tremblement de terre provoqué par la surconsommation des familles américaines va laisser des traces psychologiques visibles dans notre système libéral et économique.

Les premiers signes de repli ont été immédiats avec la folle augmentation de l’épargne d’argent sécurisée:le livret d’épargne A a engrangé des sommes colossales venues des économies de millions d’épargnants en france.La banque postale(Groupe la Poste) encaisse à tour de bras l’immense « dessous de matelas » des consommateurs.

Les personnes âgées font la queue pendant des heures pour mettre à l’abri leur argent durement gagné.Ces transferts se passent dans le silence absolu,presque comme une révolution ou dans les mêmes conditions qu’en temps de guerre.

Phénomène nouveau:les jeunes salariés et séniors,guidés par la peur au ventre de tout perdre,se mettent à retirer leur épargne salariale,contrat d’assurance vie non garantie,placement en bourse..pour les investir ou « protéger » dans le giron de l’état et de la CDC(caisse des dépôts et des consignations,qui est l’instance contrôlant la récolte de l’épargne).On place son argent dans du stérile,quitte à gagner des miettes en termes de taux de rendement(taux d’intérêt fixe de rémunération),l’essentiel est de perdre le moins de plumes possibles.

Effet boule de neige oblige,le marché immobilier regorge de logements neufs et anciens à vendre,histoire pour les propriétaires vendeurs de récupérer leurs billes avec une plus-value imaginaire à la clé.Personne n’achète,et pour cause,les prix immobiliers au m² sont trop chers et la banque ne fait pas crédit aussi facilement qu’avant.

La peur et la crise augmentent les stocks d’invendus dans le neuf et l’ancien.Les conséquences sont directes pour l’emploi:coupe sèche chez les agences immobilières,le secteur du bâtiment et de la construction immobilière,le marché automobile(on ne change pas de voiture pendant la récession),les acteurs de la gestion de patrimoine et de la défiscalisation…Tous les pans de l’économie tombent les uns après les autres,tout comme une succession de dominos.

L’état agit tardivement et maladroitement pour souffler sur des brèches.La peur est plus forte que la garantie nationale.Et pour cause,les pouvoirs publics ont failli et échoué lamentablement en aidant le système bancaire sans prendre une participation dans leur capital:erreur fondamentale.On ne peut pas donner sans prendre en retour quelque chose,surtout si la négociation se fait avec de purs financiers.

Il faut utiliser,au moins,leurs méthodes de fonctionnement.Cette erreur stratégique va coûter cher aux particuliers.In fine,c’est toujours le contribuable ou non contribuable,qu’il soit riche ou pauvre,qui va payer la facture des banques.On assume le capitalisme jusqu’au bout,à défaut,on donne en spectacle une injustice effroyable entre des établissements de crédits surprotégés et des familles jetées dans la jungle du « débrouille-toi pour travailler plus,c’est le le libéralisme ».

L’amour de l’argent facile,c’est le bonheur des banques.La baisse du pouvoir d’achat des français constitue la principale richesse des banquiers.Un développement économique sain,où chacun participe à l’édification du système de vie en jouissant d’une répartition convenable des richesses,c’est de la foutaise.Le sentiment de peur a toujours été plus puissant que le sentiment du bonheur,obligeant chacun à se réfugier avec sa famille dans la première planque sécurisée qu’il trouve.Evidemment,pour ceux qui en trouvent une.L’assurance et la garantie de conserver son patrimoine sont des concepts opposés au libre échange.

Ceux qui tireront leur épingle du jeu économique sont ceux qui ne chercheront pas à se planquer.

VN:F [1.9.20_1166]
Rating: 0.0/10 (0 votes cast)
VN:F [1.9.20_1166]
Rating: 0 (from 0 votes)


Réponses,Commentaires et Avis concernant “C’est quoi le bonheur:pouvoir d’achat ou l’amour de l’argent”

  1. Nagendraruban dit :

    Bonjour mme ou mr
    par presante je vous demonde jai deja credit tous les banqus 80.000euro jai rembourser par moi 1500eur.
    jai avoir un seul credit par moi 750eur.
    email;nagendraruban@free.fr
    Nagendraruban@live.fr
    tel;0621122795ou0147633946
    cordialmant.

    VA:F [1.9.20_1166]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
    VA:F [1.9.20_1166]
    Rating: 0 (from 0 votes)

Article publié dans : Pouvoir d achat : toutes les infos

A LIRE AUSSI :
  • Bonus des banquiers et jetons de présence sous surveillance
  • Téléphone mobile : la facture avec le roaming encore salée pour les consommateurs!
  • Indice des loyers irl en augmentation:locataires sous pression
  • Améliorer la situation sociale
  • Emprunter sur 20 ans
  • Indice et mesure du bonheur:bonheur intérieur net ?
  • Rachat prêt sci pour un remboursement d’emprunt
  • Comment utiliser la carte galeries lafayette et de cofinoga ?
  • Avez-vous une solution pour personne en fichage banque de france ?
  • Idée:construire un nouveau monde sans croissance économique?


  • Sujets connexes: , , , , , , , ,